Théodore Dubois : dernier CD paru dans la collection des Musicales, Les Siècles Live

    Concerto pour piano n°2 / Ouverture Frithiof / Dixtuor
    Sur instruments d’époques
    Les Siècles – François-Xavier Roth
    Vanessa Wagner, piano de concert Erard (1874)

    Dans cet opus, Les Siècles et François-Xavier Roth redonnent vie à la musique de Théodore Dubois. Il fut l’un des compositeurs français les plus appréciés et reconnus sous la IIIe République. Professeur puis directeur du Conservatoire de Paris, membre de l’Institut, il fut aussi un brillant organiste, successeur de Saint-Saëns à la tribune de la Madeleine. Il est l’auteur d’une oeuvre riche de plus de 500 opus : sacrée et profane, chambriste et symphonique mais également tournée vers l’opéra et l’opéra-comique. Pourtant, la musique de ce personnage éminent est restée longtemps oubliée et nous ne sommes qu’au début de sa redécouverte. Aussi Les Siècles et François-Xavier Roth ont-ils choisi trois oeuvres illustrant trois facettes de ce compositeur emblématique de son époque. Le Dixtuor (1909) illustre la maîtrise de Dubois dans le répertoire de musique de chambre, à travers une formation originale de double quintette à cordes et vents. A la manière d’un Franck, il y investit ses qualités d’organiste et montre son habileté à développer les mélodies.

    Le Concerto pour piano n°2 s’inscrit quant à lui dans la veine des grands concerti romantiques. On y reconnait le souvenir de Chopin dans la liberté mélodique. Vanessa Wagner, jouant sur un piano Erard de 1874, met en exergue une virtuosité brillante que n’aurait pas renié Saint-Saëns.

    L’ouverture de Frithiof (1880), sous-titrée « légende Scandinave » est une référence à la saga de Frithiof l’audacieux. Il s’agit d’un saisissant poème symphonique aux accents dramatiques et au rythme haletant que Dubois conclut dans véritable un tourbillon orchestral.

     

    Théodore Dubois

    Musicien doué, né en 1837 et mort en 1924, Théodore Dubois fait de brillantes études au Conservatoire de Paris, remportant de multiples récompenses notamment en piano et en composition, dont un premier grand prix de Rome (1861). De retour en France, il entame sans attendre le cours naturel d’une régulière et patiente ascension. Professeur d’harmonie au Conservatoire dès 1871, il y devient dix ans plus tard professeur de composition, puis en est nommé directeur de 1896 à sa retraite en 1905. Parallèlement à ces activités, il assure différentes fonctions musicales au service de l’Église, en particulier à l’orgue de la Madeleine (1877-1896). Honoré par les milieux officiels, membre de l’Institut en 1894, Dubois eut à souffrir après sa mort de cette position privilégiée. Pourtant, des oeuvres aussi variées que l’Ouverture de Frithiof, l’original Dixtuor pour double quintette ou le très romantique Concerto pour piano en fa mineur prouvent que, tout en restant fidèle à ses idéaux de clarté et de respect de la tradition, Dubois était sensible aux avancées de son temps. D’inspiration éclectique, son oeuvre touche à tous les genres, et se réclame autant de Franck et de Schumann, que de Brahms et de Saint-Saëns.

     

    Les Siècles

     

    Formation unique au monde, réunissant des musiciens d’une nouvelle génération, jouant chaque répertoire sur instruments historiques, Les Siècles mettent en perspective, de façon pertinente et inattendue, plusieurs siècles de création musicale. Les Siècles se produisent régulièrement à Paris (Cité de la Musique et Salle Pleyel, Opéra-Comique), Aix-en-Provence, La Côte-Saint-André, Soissons, Laon, Caen, Nîmes et sur les scènes internationales à Wiesbaden, Mannheim, Cologne, Amsterdam, Tokyo, Essen, Londres, Luxembourg...

    Soucieux de transmettre au plus grand nombre la passion de la musique classique, les musiciens de l’ensemble proposent très régulièrement des actions pédagogiques dans les écoles, les hôpitaux ou encore les prisons. L’orchestre est également à l’origine de nombreux projets télévisuels avec notamment l‘émission Presto !


    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter