Régine Detambel : son nouveau roman et un essai, à découvrir en avril en librairie

    Le Chaste Monde
    Le Chaste Monde || Régine Detambel

    En libraire le 1er avril 2015

     

    En 1789, quand la Révolution française éclate, Axel von Kemp a vingt ans et se morfond dans son château de Regel, près de Berlin. Botaniste mais aussi éminent prospecteur minier des gisements de Saxe, cet ami de Goethe qui rêve de liberté sexuelle et de grands voyages exotiques finit par s’embarquer avec son amie de coeur, Lottie, une jeune femme juive aussi excentrique que profondément désespérée.
    Bardé d’instruments de mesure de toutes sortes, d’herbiers et d’un véritable laboratoire de chimie, leur tandem va arpenter, à pied ou à cheval, la majeure partie de l’Amérique du Sud, depuis le Venezuela, où tous deux débarqueront au terme d’une traversée épique sur un navire négrier, jusqu’au plus haut volcan des Andes, en passant par la remontée de l’Orénoque en pirogue. Dans les mystères de la jungle obscure, qu’ils vivront comme une épreuve initiatique bouleversant leur sexualité, ils trouveront enfin une forme d’épanouissement existentiel et intellectuel sous le signe du romantisme, quand l’écologie naissait à peine et que les poètes allemands pensaient ardemment l’union de l’homme et de la nature.
    Dans ce roman aussi puissant qu’enlevé, dont le protagoniste est très librement inspiré d’Alexander von Humboldt, le plus grand explorateur et scientifique allemand du début du xixe siècle, Régine Detambel s’empare de l’esprit d’une époque dont elle revisite le génie et toutes les passions avec une impeccable érudition que vient voluptueusement bousculer une langue irrévérencieuse.

     

    Lire un extrait

     

     

    Les livres prennent soin de nous
    Les livres prennent soin de nous || Régine Detambel

    Pour une bibliothérapie créative

     

    Par le rythme et la musicalité de leurs phrases, l’ordre de leur syntaxe, le toucher sensuel de leur papier, les livres nous soignent et nous apaisent. Au fil de l’enveloppant mouvement de l’écriture et de la lecture se dispense en effet un sens toujours renouvelé capable de nous arracher à nous-mêmes et à nos souffrances.
    Dans la détresse physique ou psychique, dans le handicap ou la grande vieillesse, le livre permet d’élaborer ou de restaurer un espace “à soi”. Face à la double menace de la passivité et de la perte d’autonomie, la lecture a le pouvoir de favoriser la reconquête d’une position de sujet, ce qui est précisément l’objectif de toute bibliothérapie digne de ce nom.
    Tandis que fleurissent les salons de “développement personnel” et les premières thèses de médecine sur le pouvoir des livres, Régine Detambel, écrivain et kinésithérapeute de formation, se donne ici pour tâche de montrer que la littérature en tant que “remède” doit se défier tout autant du pouvoir médical que des lieux communs du bien-être de masse. Elle propose à Montpellier-Juvignac une formation en bibliothérapie créative. Le présent ouvrage recense quelquesunes de ses sources théoriques et les grandes lignes de sa pratique.

     

    Lire un extrait

     

    Ce n’est pas facile de dire à un tiers ce que l’on a vécu, et qui fait qu’on ne va pas bien. A qui en parler ?
    À un proche ? C’est prendre le risque d’être renvoyé au silence ou de l’entraîner dans son propre malheur.
    À un psychologue ou à un psychiatre ? Mais le patient refuse souvent ce recours. Il reste les livres et le biblio-thérapeute à qui parler de sa douleur. J’ai peur du regard de l’autre, que puis-je lire ? On vient de m’enlever un sein, que dois-je lire ? J’ai peur de vieillir, quoi lire ? Magnifique réflexe car le bibliothérapeute est un documentaliste spécialisé dans la quête du plus humain en nous, et se doit de donner à un problème, par l’intermédiaire du choix d’un grand livre, les réponses les plus riches humainement.»

    Régine Detambel

     

     

    Régine Detambel

    Née en 1963, Régine Detambel, kinésithérapeute de formation, vit aujourd’hui dans la région de Montpellier et est l’auteur depuis 1990 d’une oeuvre littéraire de tout premier plan, publiée pour l’essentiel chez Julliard, au Seuil et chez Gallimard. Chevalier des Arts et des Lettres, Régine Detambel a également été lauréate du prix Anna de Noailles de l’Académie française. Chez Actes Sud, elle est l’auteur du Syndrome de Diogène : éloge des vieillesses (2008) et de trois autres romans : Son corps extrême (2011), Opéra sérieux (2012) et La Splendeur (2014). En même temps que Les Livres prennent soin de nous, pour une bibliothérapie créative paraît : Le Chaste Monde.

    Toute l'année, Régine Detambel propose différentes formes de travail à partir de l'écriture et de la lecture, en session individuelle, en groupe ou même à distance ainsi que des formations en bibliothérapie et des cycles de conférences.

     

    Bibliographie

    precedent
    suivant

    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter