fbpx « Ouvrir toutes les librairies, comme toutes les bibliothèques, c’est faire le choix de la culture » | Actes Sud Aller au contenu principal

« Ouvrir toutes les librairies, comme toutes les bibliothèques, c’est faire le choix de la culture »

 

[LeMonde.fr]

Alors que les plates-formes continuent de vendre des livres en ligne, un collectif de plus de 250 éditeurs, écrivains et libraires, parmi lesquels Antoine Gallimard, Odile Jacob, Enki Bilal et Patrick Modiano, pointe l’injustice qui touche toutes les librairies contraintes à la fermeture.

libraires

Monsieur le Président de la République,

A l’heure où les salles de spectacles, les musées, les centres d’art et les cinémas sont malheureusement contraints de nouveau à la fermeture, l’ouverture des librairies maintiendrait un accès à la lecture et à la culture dans des conditions sanitaires sécurisées. 

En mars dernier, l’absence de masques, de gel, de protocole sanitaire face à ce virus ne permettait pas d’accueillir le public en librairie en toute sécurité. Depuis, les libraires se sont équipés et les gestes barrières sont parfaitement respectés dans leurs magasins. La librairie est un lieu sûr.

Le retour en nombre des lecteurs en librairie, jeunes ou adultes, à l’issue du premier confinement a illustré cette soif de lecture, porteuse de mille imaginaires, et cette volonté de défendre nos lieux de vie, de débats d’idées et de culture au cœur des villes. Sachons l’entendre. 

A la veille du quarantième anniversaire de la Loi sur le prix unique du livre, rappelez avec nous, Monsieur le Président, que le livre n’est pas un produit comme un autre : c’est un bien qui doit être défendu par la nation, en toutes circonstances et en tous lieux. 

Désormais, seul internet est autorisé à vendre des livres. Que les librairies indépendantes soient contraintes de fermer est totalement incompréhensible.

Comme vous le savez, ces librairies jouent un rôle que nul autre ne peut tenir dans l’animation de notre tissu social et de notre vie locale, pour la transmission de la culture et du savoir et le soutien à la création littéraire. Elles sont en outre un des plus efficaces remparts contre l’ignorance et l’intolérance.

Nous tous, libraires, éditeurs, écrivains, lecteurs sommes prêts à assumer nos responsabilités culturelles et sanitaires.

Ouvrir toutes les librairies, comme toutes les bibliothèques, c’est faire le choix de la culture. C’est un choix citoyen.

Monsieur le Président de la République, nous vous demandons, aujourd’hui, de laisser les librairies indépendantes ouvrir leurs portes, et de bien vouloir recevoir les représentants des signataires de cette lettre ouverte qui vous la remettront, masqués et en respectant les gestes barrières, dès que vous nous y inviterez.

 

 

 

[LivresHebdo.fr]

On espère que cette carte n'aura une espérance de vie que de deux semaines. En attendant la réouverture des librairies, Livres Hebdo relance sa carte participative répertoriant les librairies proposant du click & collect. N'hésitez pas à vous inscrire !

Carte Click & collect

 

[La Provence - Françoise Nyssen]

"Le livre peut nous éclairer, n'éteignons pas les lumières des libraires"

La Provence -  Françoise Nyssen

[Axel Kahn]

 

 

 

[RTBF - Marc Filipson]

François HEUREUX revient avec Marc Filipson, patron de la Librairie Filigranes à Bruxelles, sur l’autorisation pour les librairies de rester ouvertes durant le confinement.