ALTMANN, Andreas | Actes Sud

|

Andreas ALTMANN

Andreas Altmann étudie d’abord les arts dramatiques et entame, jusqu’en 1979, une carrière de comédien, notamment  au  Schauspielhaus  à  Vienne  et  au Bayerischen Staatsschauspiel de Munich.Il effectue de nombreux voyages, en particulier sur le continent africain, qu’il a même traversé entièrement, depuis l’Égypte jusqu’au Cap, sur le toit d’un camion. Il  a  parcouru  les  États-Unis  et  sillonné  l’Inde en train. Les hommes qu’il a rencontrés et les situations auxquelles il a été confronté lors de ces périples lui inspirent, à la fin des années 1980, ses premiers écrits : il rédige de grands reportages pour des magazines comme Geo, Stern, Frankfurter Zeitung, Die ZeitSüddeutsche Zeitung, Mare, etc. En 1992, il s’installe à Paris où l’écriture de ses livres devient peu à peu le centre de sa vie. Il a adopté un mode de vie minimaliste, inspiré par un assez long séjour dans un ashram indien et les huit mois qu’il a passés dans un monastère zen, en débarrassant sa vie et son logement du superflu, télé comprise. Il se dit sensible à la critique de la religion qu’a exposée le biologiste Richard Dawkins autant qu’au bon mot de Karl Kraus : « Y a-t-il une vie avant la mort ? » C’est en 2011 qu’il publie ce récit autobiographique.

Bibliographie chez Actes Sud

precedent
suivant

 

Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter