Aller au contenu principal

H+

Sous-titre
Transhumanisme



H+ est le signe de ralliement des adeptes et thuriféraires du transhumanisme. Courant de pensée, école philosophique et mouvement international de grande audience, le transhumanisme, né dans la mouvance de la contre-culture américaine des années 1960 et théorisé de manière approfondie dans les universités californiennes à l’aube des années 1990, connaît aujourd’hui un engouement considérable. Matthieu Gafsou nous fait pénétrer au cœur des laboratoires où se développent exosquelette,  neurostimulation, transfert de l’esprit humain sur ordinateur, cryogénie, transgenèse, cyborg, anthropotechnie, toutes disciplines ou réalisations qui déclinent à foison les promesses ou les peurs potentielles engendrées par le fameux sigle NBIC (nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives).

octobre, 2018
22.00 x 29.00 cm
160 pages


ISBN : 978-2-330-11175-5
Prix indicatif : 39.00€



Où trouver ce livre ?

Dans son esthétique extrêmement épurée, le lausannois dresse un inventaire des pratiques transhumanistes.

Les images de ce catalogue, à considérer dans leur ensemble, suscitent des réflexions vertigineuses.

Caroline Stevan, La Temps

Aussi instructive que dérangeante, cette enquête visuelle nous entraîne au cœur des thèses et – déjà – des applications du courant transhumaniste. »

Julien Bolle, Réponses Photo

Les photos du récent ouvrage de Matthieu Gafsou interrogent : où commence l’humain ? Et surtout, où s’arrête-t-il ?

Clément Imbert, Géo Hors Série

Dans son beau livre à couverture gravée, blanche comme le paradis, Matthieu Gafsou nous ouvre les portes de ces cavernes placées sous le sigle du NBIC.

Hervé LE GOFF, Mowwgli

Ses photographies documentent les possibles à notre disposition pour combattre les limites du corps humain.

Andreina De Bei, Magazine de l'air

Des images aussi fascinantes que terrifiantes.

Julien Bordier, L'Express

Des images saisissantes.

Paris Match

Ses clichés dressent un état des lieux dérangeant de la nébuleuse transhumaniste. Un travail documentaire au long cours pour questionner nos angoisses existentielles. »

Christelle Granja, Libération

Cryoconservation, pacemakers et nourriture hyophilisée, l'enquête photographique de Mathieu Gafsou emmène le visiteur aux confins de l'humain augmenté.

Sophie Iselin, RTS

Le photographe Matthieu Gafsou explore la fascinante question de la dissolution des technologies et des personnes.

En six thématiques […], Matthieu Gafsou sonde, entre étrange et familier, les visages du monde épuré que façonne le transhumanisme.

Catherine Mary, Le Monde

Du même auteur