Aller au contenu principal

Sur la piste animale



Depuis les forêts du Yellowstone aux crêtes du Kirghizstan, des steppes du Haut-Var à la terrasse de son appartement, Baptiste Morizot nous invite à partir sur les traces d’êtres hors du commun, souvent mythifiés : les grands prédateurs - ours, loups, panthères des neiges…
À travers différents récits de pistage, l’auteur nous propose ainsi de nous "enforester", selon l’expression des coureurs de bois du Grand Nord canadien : porter son attention sur le vivant simultanément autour de nous et en nous, et apprendre à cohabiter avec lui.
Page après page, le pistage repeuple la nature, et notre monde intérieur.

Et l’on découvre que pister n’est pas qu’un art des sens, mais un art de penser.

Weronika Zarachowicz, Telerama

Ecoute humble et intime de l'autre, oubli de soi et projection dans l'autre, le pistage prépare l'avenir, et emplit de joie.

Catherine Frammery, Le Temps

Servi par une plume talentueuse, le pistage devient un art de lire et de transmettre les signes entre espèces et constitue pour Morizot la base d'une « diplomatie » agissant à l'interface entre cultures humaine et animale.

Antoine Rogé, Philosophie Magazine

Un des leitmotivs de ce livre est que nul n'existe sans laisser de traces D'aucunes relèvent du fugace, de l'évanescent, d'autres, à l'instar de celles qu'imprimé Baptiste Monzot par ses écrits, devraient marquer le territoire dans la durée.

Bruno Corbara, Espèces

Du même auteur

Dans la même collection