Aller au contenu principal

Johann Strauss, le père, le fils et l'esprit de la valse



À Vienne, la valse a un nom : Strauss ! De Johann père à Johann fils en passant par Josef ou Eduard, c’est aussi l’histoire d’une famille où tout n’a pas été bleu comme le Danube et où le chic et la chance ont parfois croisé le douloureux et le sordide sans se calquer, loin s’en faut, sur le célèbre rythme à trois temps. En parcourant l’histoire du XIXe siècle (Johann Strauss père naît en 1804, Johann Strauss fils meurt en 1899), c’est une sorte de roman de Vienne, au prisme de l’étonnante aventure de cette dynastie, que retrace le livre. En complément, on retrouve, comme toujours dans la collection “Classica”, une bibliographie et une discographie, ainsi qu'une chronologie détaillée de ce siècle des Strauss.   

novembre, 2017
10.00 x 19.00 cm
176 pages
Coédition Groupe Express Editions


ISBN : 978-2-330-08631-2
Prix indicatif : 16.80€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

 Son nouvel ouvrage se dévore comme un roman.

Classica

Alain Duault signe un ouvrage virevoltant sur la création de la valse au début du 19e à Vienne, sur les scandales que provoquèrent cette danse nouvelle faisant voler les jupons...

Une très jolie biographie

Un petit roman, très facile à lire.

Benoît Duteurtre, France MUSIQUE

L’histoire d’une dynastie musicale.

Le Figaro

Cette nouvelle biographie, à la fois alerte et accessible, arrive à point nommé.

Thierry Soveaux, Diapason

D’emblée Alain Duault habite son sujet et pare son écriture de cette rythmique qui sera l’essence même de la valse. Le style virevolte, les formules inspirées se succèdent.

Brigitte Maroillat, Rencontre Armonie

Quelle histoire que cette histoire des Strauss !

Jean-Noël Mirande, France 3, Face à face

Une « délicieuse histoire de tourbillons et de rythmes à trois temps.

Un vrai bonheur de conter.

La Lettre du musicien

Une excellente préparation à l’écoute du concert du nouvel an de Vienne dans l’excellente collection Classica. C’est l’œuvre d’un mélomane, mais aussi d’un conteur. Une plume aussi légère, aussi vive et aussi rythmée aussi que l’est la valse elle-même.

Emmanuelle Giuliani, Radio Classique

Pour enrichir sa culture musicale, l’excellent Johann Strauss, le père, le fils et l’esprit de la valse.

Olivier Brunel, Le quotidien du médecin

Une « délicieuse histoire de tourbillons et de rythmes à trois temps.

Un vrai bonheur de conter.

Lettre du musicien

Du même auteur