fbpx Les Mémoires d'un chat (EPUB) | Actes Sud Aller au contenu principal

Les Mémoires d'un chat (EPUB)



Un changement dans la vie de Satoru fait qu'il doit se séparer de Nana, son chat adoré. Débute alors une série de voyages chez des amis d’enfance, aux quatre coins du Japon, pour lui trouver un nouveau foyer. Mais le rusé matou, narrateur de ce savoureux roman, ne l’entend pas de cette oreille : il fera tout pour rester avec Satoru et prolonger l’aventure.


0,0 x 0,0 cm
0 pages


ISBN : 978-2-330-08444-8
Prix indicatif : 16.99€



Où trouver ce livre ?

Ces mémoires, qui nous attirent en différentes rencontres et régions, saisissent les émotions de manière instinctive et poignante.

Virginie Boucrelle, Planète Japon

Un beau roman plein d’énergie et de profondeur, sur la complicité et l’amitié entre un animal et son maître. Si vous avez un chat, vous ne le regarderez plus de la même façon !

Mathilde Boudinet, Page des libraires

Cette émouvante histoire d’amitié et de fidélité en rappelle une autre, celle de Tiffauges et de son maître, l’écrivain Yves Navarre. Les dingues de chats vont adorer.

Véronique Cassarin-Grand, L'Obs

L’histoire est somme toute banale : une belle amitié entre un humain et un chat. Mais le plus vient ici de ce matou complètement craquant, drôle, finaud, sensible, au bagou et à la gouaille d’un chat de gouttière connaissant la vie tout en ayant gardé une naïveté touchante.

Sophie Guinard, Luxemburger Wort

L’histoire tendre de deux orphelins qui se sont trouvés au bon moment.

Christine Sallès, Psychologies magazine

On aime ce chat caustique et poétique qui raconte la vie de son maître. Dépaysant, drôle et tendre.

Cosmopolitan

Avec sa prose de velours, Hiro Arikawa délivre un poétique portrait du Japon à faire ronronner de plaisir.

Olivia Mauriac, Madame Figaro

Nana conte le Japon bobo sans mièvrerie kawaii ni artifice à la Kitty.

Cécile Lecoultre, Tribune de Genève

Les Mémoires d’un chat, suite d’aventures brillamment servie par la traduction de Jean-Louis de La Couronne.

Le roman d’Arikawa se lit entre sourires et larmes.

Anne-Marie Mitchell, La Marseillaise

Avec son œil très éclairé, Nana nous fait découvrir le passé de Satoru et dresse un tableau très touchant de l’adoption, l’amitié, et la force des liens qui unissent l’homme et l’animal. Un beau roman, drôle et tendre.

Les Veillées des chaumières