Aller au contenu principal

Gabriel Fauré



Compositeur très en vue, qui fut un charismatique directeur du Conservatoire de Paris, considéré avec Debussy et Ravel comme l’un des trois grands noms de la musique française de son temps, auteur de quelques pages célèbres, dont son fameux Requiem, Gabriel Fauré (1845-1924) n’en est pas moins un artiste mystérieux et méconnu. Peu carriériste, grandi dans l’ombre de son aîné et ami Camille Saint-Saëns, il s’affirma peu à peu comme un maître d’une rare subtilité, refusant les brillantes séductions de la musique symphonique, alors en pleine expansion en France, pour explorer les sortilèges de la mélodie, de la musique pour piano et de la musique de chambre. Ce fut, pour la meilleure part de son oeuvre, un compositeur de l’inouï.

avril, 2017
10.00 x 19.00 cm
192 pages
Coédition Groupe Express Editions


ISBN : 978-2-330-07573-6
Prix indicatif : 18.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Gabriel Fauré, qui avait mis en musique Hugo, Baudelaire, Verlaine, Gautier et bien d'autres poètes, fait l'objet d'un portrait par Jacques Bonnaure.

Le Figaro Littéraire

Bonnaure restitue avec finesse le milieu éclairé, tantôt bourgeois, tantôt aristocratique, si typiquement français dans lequel évolua le musicien. Le style particulièrement soigné de l’ouvrage rend sa lecture très agréable. Une réussite complète.

Claude Jottrand, Forum Opéra

Le fil conducteur du livre, formé par le catalogue de l'œuvre musicale, fait apparaître aussi bien l'édification d'un corpus majeur de la musique française au tournant du XXe siècle que la dimension épisodique de la création artistique chez Fauré.

Etienne Anheim, Le Monde des Livres

Actes Sud enrichit sa collection de biographies référentielles, avec ce nouvel essai biographique qui souligne l’élégance chambriste d’un ciseleur de notes.

Ernst Van Bek, Classiquenews

Un livre-portrait sensible et très juste.

Sophie Bourdais, Télérama

Excellente monographie, sensible et pimentée d'un humour mordant.

La Lettre du musicien

D’une plume alerte, claire et élégante, l’approche biographique et compositionnelle, renouvelée, séduira le musicien et le mélomane par la richesse du propos.

Eusebius, Musicologie

Jacques Bonnaure dresse le portrait et détaille l’œuvre de celui qui se dédia à l’enseignement et fût organiste à l’Eglise de la Madeleine.

Panorama

Du même auteur