Aller au contenu principal

La Mosaïque éclatée

Sous-titre
Une histoire du mouvement national palestinien (1993-2016)


Les accords d’Oslo signés par Arafat et Rabin en septembre 1993 constituent un tournant décisif dans l’histoire du mouvement national palestinien : l’OLP s’installe en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Or ces accords laissent en suspens toutes les questions de fond (l’avenir de Jérusalem, le droit au retour des réfugiés, les frontières du futur État palestinien, etc.), et les gouvernements israéliens successifs ne vont pas manquer d’en tirer profit pour accélérer la judaïsation de Jérusalem et la colonisation de la Cisjordanie.

Dès lors, le mouvement national palestinien se divise sur la faisabilité de l’option dite des deux États, mais aussi sur le bilan de l’Autorité nationale, la restructuration de l’OLP, les formes de résistance, armée ou non violente, et les alliances régionales à établir, avec l’Iran ou avec les pays du Golfe. Il connaît en conséquence bien des recompositions idéologiques, entre nationalisme et islamisme.

Nicolas Dot-Pouillard insiste dans ce livre solidement documenté sur les principaux débats stratégiques et tactiques qui agitent la scène politique palestinienne dans sa diversité géographique, éclairant les positions des différentes forces en présence, du Fatah au Hamas, en passant par le Jihad islamique et la gauche.

octobre, 2016
12.50 x 19.00 cm
272 pages
Coédition Institut des Etudes Palestiniennes


ISBN : 978-2-330-07058-8
Prix indicatif : 22.00€



Où trouver ce livre ?

Les divisions du mouvement national palestinien ne sont certes pas nouvelles. Mais, plus que de divisions, il s'agit aujourd'hui d'un véritable « éclatement ». C'est ce que suggère le titre du dernier ouvrage du politologue Nicolas Dot-Pouillard, La Mosaïque éclatée.

Denis Sieffert, Politis

L'ouvrage du politiste Nicolas Dot-Pouillard part du constat de « fin de partie » que constituent les accords d'Oslo (19931 pour un mouvement palestinien qui, aujourd’hui, « gère la catastrophe»

Nicolas Appelt, Le Monde Diplomatique

Nicolas Dot-Pouillard ne cache pas les difficultés, pour le peuple palestinien, de construire un État indépendant, sous la pression coloniale israélienne et confronté aux divisions du mouvement national.

Françoise Germain-Robin, L'Humanité

Au fil des pages, le lecteur doit accepter de se défaire de tout cartésianisme et renoncer à la moindre généralisation quant aux protagonistes, la réalité d’un terrain morcelé s’avérant toujours plus complexe à saisir

William Irigoyen, Cites

Du même auteur