Aller au contenu principal

Les Insatiables


En 1984, Émilie T., jeune escort-girl parisienne, avait été sauvagement assassinée, meurtre jamais élucidé. Vingt-sept ans plus tard, la presse annonce l’arrestation d’un employé de banque sans histoires, Gilles Neuhart, dont l’ADN correspond à celui trouvé sur la scène du crime.
Dix-sept lignes – c’est ce que son rédacteur en chef demande à Marc Rappaport sur cette affaire. Le journaliste, homme complexe et tourmenté, suit son intuition et cherche, envers et contre tout, à en savoir davantage sur le destin de la jeune femme.
Patiente et tenace, son enquête lève le voile sur un drame sanitaire impliquant quelques insatiables de l’industrie chimique et de la sphère politique.
Dans cet ambitieux roman dédié au journalisme d’investigation, Gila Lustiger dresse un portrait impitoyable de certains milieux français. S’inspirant de faits réels, l’auteur explore strate par strate la société parisienne et provinciale.
Un réquisitoire puissant contre les maux qui affligent nos démocraties néolibérales.

septembre, 2016
14.50 x 24.00 cm
384 pages

Langue : allemand
Isabelle LIBER

ISBN : 978-2-330-06659-8
Prix indicatif : 23.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Avec Les Insatiables, Gila Lustiger réussit un roman foisonnant, riche en informations (elle se base sur des faits authentiques) et subtilement construit.

Sous les apparences d'un polar se cache un roman sociétal sur une certaine France d’aujourd'hui. Comme Erin Brockovich, le reporter Marc Rappaport se bat pour faire éclater la vérité.

Pascale Frey, Elle

Coup d’essai et coup de maître : on ne lâche pas Les Insatiables.

Pour son sixième roman, l’écrivain de langue allemande Gila Lustiger change de genre et sort de ses sujets, composant un livre à l’hyperréalisme ambitieux qui dresse le tableau d'un monde et d'une époque que le lecteur reconnaîtra avec regret.

Alice Ferney, Le Figaro Littéraire

C'est avant tout un vrai bon thriller qu'a composé l'Allemande Gila Lustiger avec Les Insatiables, assumant son lot de rebondissements et de révélations, le tout sur un rythme soutenu et efficace. Le roman fascine par sa description de révolution des classes sociales dans l’Hexagone et la précision de l'enquête, sans oublier le parallèle entre la soif de richesse et celle de vérité qui ne fait pas forcément les chevaliers blancs.

Baptiste Liger, Lire

Dans un style qui rappelle parfois la noirceur des polars nordiques et parfois le foisonnement de détails des romans réalistes français du XIXe, l'auteure dresse ainsi un portrait à la fois amoureux et inquiet de son pays d’adoption.

Le Temps

 Menant son personnage tambour battant, Gila Lustiger passe la France qu'on dit profonde au décapant. Mine de rien, elle entraîne cependant son lecteur dans une réflexion sur le mal et la capacité de chacun à s'en défausser pour en mieux charger les autres.

 

Détournant joyeusement les codes du polar pour mieux dire l'étendue d'un désastre contemporain, le roman reste le lieu d'un dévoilement : « C'est désormais plus un système qu'un héros tragique qui faute. Le mal est devenu structural. Et si la littérature ne peut pas changer cette donnée-là, elle peut du moins la dévoiler, ce qui est déjà beaucoup, et le faire d'autant mieux que sa dimension ludique aide à soulever le voile du réel.

Bertrand Leclair, Le Monde des livres

Sans mâcher ses mots, qu'elle choisit fort bien du reste, l'auteur fait le procés des démocraties modernes, ou libéralisme rime avec profit et pouvoir avec cécité.

Valérie Gans, Madame Figaro

On suit son enquête, ses découvertes, et on applaudit non seulement la pugnacité de ce héros d'aujourd'hui, mais aussi le sens du récit et l'énergie de l'Allemande Gila Lustiger, au meilleur de sa forme.

Version Femina

Gila Lustiger, écrivaine d'introspection, change de registre avec cette impressionnante enquête policière inspirée de faits réels. Charge explosive contre les dérives du système liberal, (…).

Claire Julliard, L’Obs

Son récit, haletant, est à la fois un chaleureux plaidoyer pour le journalisme d'investigation et un récit glaçant sur les pratiques de nos sociétés néolibérales.

Yves Viollier, La Vie

Gila Lustiger aime emprunter les chemins de traverse. Elle y folâtre, en effet, l’œil aux aguets, tout au long de son ambitieux roman «  Les insatiables »  empruntant la trame d’un polar pour se livrer à une critique virulcnte dcs moeurs dc Ia société d’aujourd' hui.

Monique Verdussen, La Libre Belgique

On adore !

Femme Actuelle

Du même auteur