Aller au contenu principal

Glenn Gould

Sous-titre
ou Le Piano de l'esprit


Au-delà de la reconnaissance planétaire de son interprétation des Variations Goldberg, tout le monde ou presque aujourd’hui connaît Glenn Gould.

Plus de cinquante ans après avoir quitté le champ du concert et plus de trente ans après sa mort, lui qui ne goûtait guère l’hystérie médiatique est plus célèbre que tous les champions du genre, excepté Karajan ou Callas peut-être. On lui voue un véritable culte, sous des formes innombrables, articles, films, émissions, livres, colloques ; on publie sa correspondance, on visite ses lieux de vie, une Association des amis de Glenn Gould est présente dans une quarantaine de pays, il existe un musée Gould, une fondation Gould, un prix Gould… “Je crois que la compétition, plus que l’argent, est la source de tous les maux”, affirmait-il…

Il reste que Gould fut le premier musicien à donner à l’enregistrement une véritable dimension philosophique, très loin des mirages éphémères de la carrière. Finalement son message est passé : sans rien concéder à son idéal de communication, il est parvenu à faire communier des auditeurs lointains autour d’un même idéal de transmission et de pureté.

 

Comme tous les volumes de la collection “Classica”, ce Glenn Gould est enrichi d’un index, de repères bibliographiques et d’une discographie.

avril, 2016
10.00 x 19.00 cm
176 pages
Coédition Groupe Express Editions


ISBN : 978-2-330-06135-7
Prix indicatif : 16.00€



Où trouver ce livre ?

Un "livre précieux. (...) Voilà de nouveau ce musicien unique parmi nous grâce à ces pages initiatrices.

Claude Glayman, Les Lettres Françaises

L'essai souligne que le pianiste incarne la rencontre unique entre l'élévation morale, le sens de l'abstraction musicale et le goût du second degré. Clément offre ainsi une véritable interprétation, celle d'un Gould spirituel, dans tous les sens du terme.

Etienne Anheim, Le Monde des Livres

Rien n’a vieilli chez le penseur Gould dont la pensée, l’acuité du discernement et son intelligence anticipatrice, grâce au texte lumineux de l’auteur, ne cessent de nous interroger comme de stimuler notre quête de sens musical. Captivant.

Alban Deags, Classique News

En tenant cette biographie de Glenn Gould dans votre main vous avez aussi un flash : la collection "Classica" d'Actes Sud ne publie pas d'ouvrages sur les interprètes, mais sur les musiciens. C'est donc une première…

Guillaume Tion, Libération.fr

Ouvrage exemplaire, facile d'accès et très intelligent.

Jean-Rémi Barland , La Provence

Cette biographie constitue la synthèse qui faisait encore défaut à l'amateur en ce sens qu'elle est une mise au net accessible qui dépasse l'anecdote et sait louer sans s'abîmer.

Frédéric Gaussin , La Lettre du Musicien

Avec une affectation et une admiration non dissimulée, la plume toujours érudite de Jean-Yves Clément nous fait découvrir un artiste hors du commun, aux talents et aux vies multiples. Il lui rend l'un des plus beaux hommages.

Pierre-Olivier Lombarteix , La Nouvelle République du Centre

Jean-Yves Clément fait revivre l'âme solitaire de Glenn Gould dans un livre qui, dépassant la simple biographie, scrupte la pensée "recréatrice" du célèbre pianiste canadien.

Fanny Cheyrou , Panorama

C'est toute la métaphysique de Gould que nous dévoile Jean-Yves Clément dans cet essai bref, riche et documenté

Patricia de Pas , La Quinzaine Littéraire

Un "livre érudit". (...) La lecture de ce texte fluide et rythmé se révèle passionnante.

Stephane Friederich , Le Pianiste

Du même auteur