Aller au contenu principal

Indécence manifeste



Angleterre, 1954. La paranoïa engendrée par la guerre froide se généralise, en Europe comme ailleurs. Deux employés du bureau des Affaires étrangères, Burgess et Maclean, ont été démasqués comme étant des espions soviétiques et aux États-Unis la chasse aux sorcières de Joseph McCarthy contre les communistes et les homosexuels bat son plein. Un matin pluvieux de juin, le corps sans vie du mathématicien Alan Turing est découvert à son domicile de Wilmslow. À côté de lui, sur la table de chevet, une pomme croquée imbibée de cyanure. L’homme a été condamné à la castration chimique pour son homosexualité quelques années plus tôt, et l’explication d’un suicide semble convenir à tout le monde. Mais l’inspecteur Leonard Corell, en charge de l’enquête, s’intéresse de plus près au passé du mathématicien. Pourquoi Turing avait-il été surveillé durant des semaines avant sa mort ? Et pourquoi les services secrets cherchent-ils à cacher à tout prix le rôle mystérieux qu’il a joué durant la Seconde Guerre mondiale ?

Thriller hybride entêtant, enquête vertigineuse où la police cherche à décrypter la vie d’un homme passé maître dans l’art du codage, Indécence manifeste brasse déjà des thèmes chers à David Lagercrantz, tels que la marginalité, les mathématiques comme possible grille de lecture et de cryptage du monde, et les divers visages de l’espionnage, sur lesquels l’auteur de Millénium 4 vient récemment d’offrir une nouvelle et passionnante variation.

mars, 2016
14.50 x 24.00 cm
384 pages

Langue : suédois
Rémi CASSAIGNE

ISBN : 978-2-330-06073-2
Prix indicatif : 23.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Un roman brillant, merveilleusement écrit, cérébral mais jamais hermétique.

Catherine Balle, Le Parisien

Indécence manifeste, avec sa construction en miroir et son verbe juste, restitue la complexité magnétique de ce génie sacrifié sur l’autel de l’hypocrisie morale.

Myriam Perfetti, Marianne

Un livre brillant qui commence en polar et qui se termine en roman noir. David Lagercrantz aime être à la Une. Avec Indécence manifeste il mérite la manchette.

Jean-Claude Jaillette, Site de Marianne

Un livre passionnant, avec une tension permanente et un sens du rythme enlevé.

Philippe Manche , Le Soir

C’est à la fois une enquête policière mais aussi un livre d’Histoire. Toutes les données sur Alan Turing sont vraies. Le livre tient aussi par la profondeur et la psychologie des personnages de fiction comme cet inspecteur Corell. Un autre sujet à part entière du livre est la mise au ban des homosexuels à cette époque en Grand Bretagne et la suspicion qui pesait sur eux.

Nicolas Carreau, Europe 1

Du même auteur