fbpx L'Agroécologie, une éthique de vie | Actes Sud Aller au contenu principal

L'Agroécologie, une éthique de vie

Sous-titre
Entretien avec Jacques Caplat



Depuis près de cinquante ans, Pierre Rabhi en est persuadé : c’est en nous reconnectant à la terre qui nous nourrit, en prenant le temps de comprendre le miracle qui transforme une graine en de multiples fruits, que nous trouverons les ressources nécessaires pour construire une société véritablement intelligente et pérenne.

Car, selon lui, l’agriculture tient la place centrale de nos organisations humaines. Elle conditionne non seulement notre capacité à nous nourrir et donc à survivre, mais également la possibilité d’élaborer nos cultures et toutes les activités qui constituent nos sociétés.

Or, nous sommes aujourd’hui face à un choix. Continuons-nous à favoriser l’agriculture industrielle, responsable de près de 70 % des destructions écologiques sur la planète et de la disparition de millions de petits paysans ? Ou prenons-nous le tournant de l’agroécologie qui, selon nombre d’experts, permettrait de nourrir sainement l’humanité tout en régénérant les écosystèmes ?

Pierre Rabhi, un des pionniers de l’agroécologie, met les choses au point dans un dialogue passionnant avec Jacques Caplat, chercheur et agronome. À la fois scientifique, politique et philosophique, cet ouvrage éclaire la relation entre l’être humain et la nature, et propose des solutions à mettre en oeuvre par tous.

octobre, 2015
14.00 x 19.00 cm
80 pages


ISBN : 978-2-330-05646-9
Prix indicatif : 8.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Pierre Rabhi n’est pas un philosophe, et d’ailleurs lui-même, très modeste, n’y prétend pas. (…) Il serai plutôt essayiste voire moraliste : quelqu’un qui sait mettre en mots les maux contemporains. (…) Lorsqu’on est en chemin, explique-t-il, "On n’a pas forcément des objectifs, mais des convictions". Cette injonction de remettre en question l’injonction — moderne par excellence — à tenir ses objectifs, trouver des solutions, régler les problèmes, est un thème bien connu de ce qu’on appelle en philosophie la "critique de la technique". (…) Il n’a pas de mots assez durs pour "homo economicus" qui croit vivre parce qu’il produit et consomme.

Eric Aeschimann, L'OBS

Le livre débute par une rapide remise à niveau sur cette agriculture durable opposée à l'agriculture conventionnelle qui, pour produire, détruit. Puis les auteurs montrent comment les multinationales de l’agroalimentaire tentent de s'approprier le concept; répondent à ceux qui veulent faire croire qu'agroécologie et industrialisation peuvent cohabiter; critiquent les organisations agricoles qui, tout en valorisant la production "locale", utilisent massivement les engrais sans se soucier de leur impact écologique (…). "L'agroécologie n'est pas seulement une pratique agricole, c'est aussi une démarche humaine intellectuelle et spirituelle."

Frédéric Cazenave, Le Monde