Aller au contenu principal

Chema Madoz 2008-2014 - Les règles du jeu



Après le formidable succès public et critique de son exposition rétrospective présentée en 2014 dans le cadre des Rencontres d’Arles, et de l’ouvrage qui l’accompagnait, le photographe espagnol Chema Madoz propose, dans son nouveau livre Les Règles du jeu, ses travaux les plus récents (2008-2014). Il se confirme, dans cet ouvrage, que chaque image de Chema Madoz procure une forme de pure délectation visuelle tout en suscitant chez son spectateur une sorte de dérèglement des perspectives subtil et parfois joyeux.


❝ Les objets sont pleins de sens… Du lieu où ils se trouvent, ils émettent des signaux parfaitement compréhensibles, nous pourrions presque dire qu’ils nous parlent. Chema Madoz utilise les objets comme des mots dans un vocabulaire visuel avec lequel il compose un langage poétique. ❞ BORJA CASANI

octobre, 2015
23.00 x 28.00 cm
176 pages

Langue : anglais
Dominique BLANC

ISBN : 978-2-330-05456-4
Prix indicatif : 34.00€



Où trouver ce livre ?

De vrais remue-méninges qui nous font éclater de rire ou nous plongent dans une rêverie méditative, pour notre plus grand bonheur.

Erik Karsenty, Fisheye

Depuis près de trente ans, ses photographies décrivent l’inventaire poétique d’une réalité transfigurée par un regard illusionniste, des poèmes visuels sous la forme de superbes tirages argentiques noir et blanc.
Chaque image est une énigme.

Brigitte Patient , Regardez Voir, France Inter

Le photographe réunit curieusement la fantaisie surréaliste et la rigueur du Bauhaus germanique.

Etienne Dumont, Bilan

Il y a toujours, chez Chema Madoz, ce goût pour une poétique réfléchie.

Brigitte Ollier, Best Regards

Chema Madoz dévoile les possibles d'un imaginaire insolite.

Photo

D'un simple ustensile, il fait une œuvre d'art.

Armelle Baron, Le Chirurgien dentiste

On aime sa rigueur dans la réalisation de ses photographies et l'ouvrage est à l'image de son travail : une facture propre et une impression exigeante.

Ericka Weidmann, L'oeil de la Photographie

Sigmund Freud n'aurait pas dédaigné analyser l'humour, noir parfois, de ces objets typiques du rêve.

Thierry Grillet, Polka Magazine

Une œuvre d'une indiscutable force poétique.

Paule Martigny, Mémoire des arts

Du même auteur