Aller au contenu principal

Hoda BARAKAT

Née à Beyrouth en 1952, Hoda Barakat est issue d’une famille originaire du nord du Liban. Diplômée en littérature française à l’université de Beyrouth, elle commence à Paris, entre 1975 et 1976, une thèse interrompue par la guerre civile libanaise. Elle retourne vivre à Beyrouth où pendant une dizaine d’années, elle travaille comme journaliste, traductrice et enseignante. Son premier livre, un recueil de nouvelles intitulé Za’irat (Les Visiteuses, non traduit), paraît en 1985. Elle s’installe en 1989, à Paris avec ses enfants, et entre à Radio Orient où elle sera longtemps directrice de l’information. Son premier roman La Pierre du rire paraît, en français chez Actes Sud, en 1996, et reçoit le prix Al-Naqid. S’ensuivront cinq autres romans qui recevront les plus prestigieuses récompenses littéraires dans le monde arabe : prix Naguib Mahfouz en 2000, au Caire, pour Le Laboureur des eaux ; prix Al-Owais en 2017 pour l’ensemble de son œuvre, remis à Dubaï ; Prix international de la fiction arabe 2019 de la Fondation Booker Prize, décerné à Abou Dhabi, pour Courrier de nuit. De 2010 à 2011, elle est artiste résidente à l’Institut d’études avancées de Nantes, puis au WIKO à Berlin. Elle a été professeure invitée à l’université du Texas (Austin) puis à l’université de Virginie (Charlottesville) en 2013 et 2014. En 2019, elle est invitée par l’université Dartmouth College (New Hampshire) et est nommée fellow de la prestigieuse Montgomery fellowship
Hoda Barakat se consacre aujourd’hui entièrement à la littérature.

En six romans, Hoda Barakat a obtenu la plupart des récompenses les plus prestigieuses de la littérature arabe : en 1990, le prix Al-Naqid pour La Pierre du rire ; le prix Naguib Mahfouz en 2000, au Caire, pour Le Laboureur des eaux ; le prix Al-Owais en 2017, à Dubaï ; enfin en 2019, le très convoité Prix international de la fiction arabe, décerné à Abou Dhabi sous l’égide du Booker Prize, pour sa dernière œuvre, Courrier de nuit. Elle est la première femme à recevoir cette distinction.  (…) Le véritable pays d’Hoda Barakat, arabe chrétienne du Liban, son territoire, c’est l’âme humaine et ses recoins les plus sombres, les plus inavouables, les troubles de l’identité.

Christophe Ayad, entretien avec Hoda Barakat, Le Monde, 26 juillet 2019

Bibliographie

octobre, 2018
13.50 x 21.50 cm
144 pages
16.00€
septembre, 2012
11.00 x 17.60 cm
176 pages
7.70€
septembre, 2012
11.50 x 21.70 cm
352 pages
22.50€
septembre, 2008
11.00 x 17.60 cm
320 pages
8.70€
mars, 2007
11.00 x 17.60 cm
192 pages
7.70€
mars, 2007
11.50 x 21.70 cm
176 pages
19.30€
septembre, 2003
11.00 x 17.60 cm
pages
7.70€
septembre, 2001
11.50 x 21.70 cm
pages
17.20€