Aller au contenu principal

Alexandre Scriabine

Sous-titre
ou l'Ivresse des sphères



L’oeuvre de Scriabine est l’une des plus originales de toute la musique ; totalement révolutionnaire, au même titre que celles de Schönberg, Bartók, Prokofiev ou Stravinski, bousculant de manière irréversible la tonalité, inventant comme Chopin ses propres formes, développant une esthétique de la miniature en droite ligne des tentatives du dernier Liszt, exploitant des horizons harmoniques et des espaces sonores inédits dont Messiaen se souviendra, pour ne rien dire de Berg, Szymanowski ou de compositeurs plus proches de nous, tels Stockhausen ou Cage, Scriabine fait poser à la musique des questions qu’elle ne se posait pas avant lui.

Créateur à la charnière du bousculement des mondes entre XIXe et XXe siècles, partagé entre romantisme total et modernisme radical, mystique absolu et prophète d’un nouveau monde, Scriabine a fait de l’art une sorte de religion et d’initiation magique appelées à transformer la vie. Cent ans après sa mort, il est plus que jamais notre contemporain.

janvier, 2015
10.00 x 19.00 cm
208 pages


ISBN : 978-2-330-03904-2
Prix indicatif : 18.50€



Où trouver ce livre ?

L'année 2015 marque le centenaire de la disparition d'Alexandre Scriabine. 

La collection "Classica" d'Actes Sud s'enrichit d'un nouveau volume : après Franz Liszt ou la Dispersion magnifique, Jean-Yves Clément propose ce portrait tout en finesse de l'auteur du Poème de l'extase.

Classica

Si, entre autres symphonies et sonates, Scriabine est aussi passé à la postérité pour son fameux Nocturne pour la main gauche, c'est une autre main, celle de Jean-Yves Clément, tout aussi lyrique et enlevée, qui fait de ce Scriabine un magnifique Alexandre.

Pierre-Olivier Lombarteix, La Nouvelle République du centre ouest

Rapide par son rythme et profond par ses intentions, cet ouvrage fait mieux que séduire, il convainc.

Frédérick Casadesus, Médiapart

Le centenaire 2015, celui de la mort de Scriabine, s’ouvre sous les meilleurs auspices grâce à ce texte riche et copieux, dont le commentaire sait présenter toutes les pièces majeures pour le piano et les partitions symphoniques. Un Scriabine introspectif et d’autant plus nécessaire qu’il éclaire la personnalité comme l’œuvre, guide appréciable en cette année de célébration.

Ouest France

Cette étude sera d'autant plus intéressante aux yeux des mélomanes qu'il n'existe que très peu d'ouvrages disponibles en français sur le compositeur.

L'Echo du Berry

Entre éléments biographiques, analyse de l'œuvre, repères chronologiques et discographie sélective, l'ouvrage de Jean-Yves Clément revêt de multiples intérêts.
Alexandre Scriabine peut servir de point d'entrée dans la vie du compositeur russe, mais aussi de référence pour ceux qui souhaiteraient aborder de façon plus profonde son œuvre.

Yves Bron, RTS "Magma"

Alexandre Scriabine, le génie méconnu des harmonies les plus sensibles, les plus émouvantes, fait l’objet d’une biographie remarquable signée par le philosophe et musicologue Jean-Yves Clément aux éditions Actes Sud/ Classica .

Philippe Legrand, Paris Match, "Match+"

L’auteur, Jean-Yves Clément, auteur du Liszt paru dans cette même série, signe un texte remarquable de précision et de concision quant aux épisodes de l’existence du maître russe et une  brillante synthèse à propos de chacune ou presque des nombreuses pièces pour piano et des majestueuses et sensuelles partitions dévolues à l’orchestre.

Resmusica, Jean-Luc Caron

Signée Jean-Yves Clément, écrivain, poète, éditeur, et organisateur de festivals, cette monographie rend toute la mesure de l'originalité du compositeur russe.

Jean-Rémi Barland, La Provence

Tout est dit, l'auteur prend le temps de guider le mélomane cahier par cahier, on voit le langage évoluer, la pensée s'élever, s'enferrer parfois.

Portrait et usuel tout ensemble, complété par des repères chronologiques et des indications discographiques averties, ce Scriabine vous sera un viatique.

Jean-Charles Hoffelé, Diapason

Du même auteur