Aller au contenu principal

Panthère - 1ERE - ED



Le prince Panthère, dandy, charmeur, vient réconforter la jeune Christine, dans sa chambre, après la mort de son petit chat. Commence un étrange jeu de séduction entre le félin et sa proie.

Lorsque la jeune Christine rentre de l’école, son père lui annonce que le vétérinaire a dû euthanasier Patchouli, son petit chat. Seule dans sa chambre bleue, elle pleure, peut-être aussi parce que sa mère qui a quitté la maison lui manque. Panthère, le prince héritier du royaume de Panthésia, jaillit tel un djinn du tiroir de la commode et emplit la pièce de toute sa majesté. Commence alors un étrange jeu de séduction entre le beau félin, dandy protéiforme, et sa proie. 

Un Calvin et Hobbes au féminin, façon Brecht Evens, qui nous plonge dans un monde de l’enfance, troublant et dérangeant.


"Panthère" est en sélection officielle au festival d'Angoulême 2015.

novembre, 2014
23.00 x 28.00 cm
126 pages


ISBN : 978-2-330-03680-5
Prix indicatif : 23.00€



Où trouver ce livre ?

Prix Bédélys Monde -

Brecht Evens est un homme dangereux. Prenez garde avant d'ouvrir les pages de son dernier album, Panthère.

 

Les Noceurs et les Amateurs étaient des bijoux graphiques à l'aquarelle et à la gouache. Panthère reste sur cette ligne, emprunte aux maîtres de la peinture, le Douanier Rousseau ou Giotto, mais aussi aux auteurs pour enfants comme Maurice Sendak ou Claude Ponti.

Quentin Girard, Libération

Avec Panthère, le très jeune, très doué et déjà très reconnu Brecht Evens a trouvé une sincérité

belle comme son dessin. Un tournant pour lui, une merveille pour nous.

 

Sacré Brecht Evens ! Une image, et il nous a au creux de son imaginaire, saisis, fascinés, comme la môme par le félin.

 

Avec Panthère, dépecé de la carapace adulte, Brecht Evens a trouvé l'âme qui sied à son talent, celle des minots, touchante, mouvante.

Et, sous son pinceau, foudroyante de beauté.

Marion Dumand, Politis

C'est beau et inquiétant.

La couverture du livre nous a hypnotisés d’emblée. Grâce a elle, immanquablement, dans la librairie ou le rayonnage de la bibliothèque, la main du passant se tend vers l’album.

Les tableaux sont magiques, on peut les revoir a l’infini.

 

Isabelle Motrot, Causette

Un conte dérangeant au graphisme incroyable.

Estelle Desnoes, Charente libre

Avec Panthère, le virtuose du motif et de la couleur noue un huis clos implacable. Aussi onirique que dérangeant.

Néon

Brecht Evens ne cesse de surprendre. A chaque nouvel album, il fait preuve tout autant d’une maitrise rare de la narration allant ici à l’épure que d’un talent graphique indéniable. C’est beau, c’est original. Chapeau.

Ronan Lancelot, DBD

Une magnifique inventivité visuelle.

Sonia Desprez, Grazia

Panthère est […] l’un des meilleurs livres de l’année.

Brecht Evens est un maître de la couleur.

Stéphane Beaujean, Trois Couleur

Véritable bijou d'art graphique et d’émotion.

Daniel Couvreur, Le Soir

Evens est avant tout un authentique et formidable auteur de bande dessinée.

Olivier le Bussy, La Libre Belgique

Du même auteur