Aller au contenu principal

Contre les élections (Babel)



Notre démocratie représentative est aujourd'hui dans une impasse. Sa légitimité vacille : de moins en moins de gens vont voter, les électeurs font des choix capricieux, le nombre d'adhérents des partis politiques est en baisse. En outre, l'efficacité de la démocratie est violemment mise à mal : toute action énergique de l'exécutif devient problématique, les hommes politiques adaptent de plus en plus leurs stratégies en fonction des échéances électorales.

Cet état de fait, David Van Reybrouck l'appelle "le syndrome de fatigue démocratique" et il s'interroge sur les moyens de concrets d'y remédier. Suivant les travaux récents de politologues renommés, il préconise de remettre à l'honneur un grand principe de démocratie qui a connu son apogée dans l'Athènes classique : celui du tirage au sort.

Au fil d'un exposé fervent et rigoureux, David Van Reybrouck démontre combien ce principe de tirage au sort pourrait être efficace pour donner un nouvel élan à nos démocraties essouflées. Car il s'agirait bien, en associant des citoyens représentatifs de toutes les strates professionelles et sociales, de rendre au peuple les moyens d'agir sur ce qui le concerne au premier chef.

février, 2014
11.00 x 17.60 cm
224 pages

Langue : néerlandais
Philippe NOBLE

ISBN : 978-2-330-02820-6
Prix indicatif : 9.50€
Babel n° 1231



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique
Prix Henriette Roland Holst -

Le titre est limpide, Contre les élections est une sorte de pamphlet documenté, une prise de position bien utile, entre autres , pour comprendre l'abstention massive…..

Le Soir

L'euroscepticisme , cache-misère de la défiance généralisée envers les élites.

Le Monde

Van Reybrouck met le doigt sur le fonctionnement à sens unique de notre "démocratie diplomée". Il a des formules superbes pour nous inciter à réfléchir aux nombreuses expériences tentées pour sortir du défaitisme et des impasses. Son ardent plaidoyer en faveur du tirage au sort met à nu l'usure de notre démocratie.

Pierre-François Lovens, La libre Belgique

Du même auteur