fbpx Contre l'art | Actes Sud Aller au contenu principal

Contre l'art

Sous-titre
(les carnets)


À la mort de son ex-femme, Tomas Espedal revient sur l’île d’Askøy pour s’occuper de sa fille. Il prend racine dans la vieille maison et hiberne pour écrire et veiller sur l’adolescente avec la ténacité d’un amour devenu presque maternel. Laissant libre cours à l’écriture, il entreprend une plongée dans l’histoire familiale, en quête de repères. Son esprit vagabonde, du passé au présent, et il s’immerge dans des souvenirs qui, souvent, ne sont pas directement les siens mais se nourrissent de ce que sa grand-mère lui racontait autrefois, encore et encore, ajoutant chaque fois un nouveau détail, voire une autre histoire qui venait se nouer à la première comme dans la trame d’une immense tapisserie. Les frontières entre les souvenirs, l’imaginaire, le quotidien et le travail d’écriture s’effacent progressivement au service d’une seule voix : celle du roman.

octobre, 2013
11.50 x 21.70 cm
176 pages

Langue : norvégien
Terje SINDING

ISBN : 978-2-330-02446-8
Prix indicatif : 20.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Contre l'art ne parle pas d'art, ou alors de manière très latérale. En revanche, il nous parle des saisons, du travail des champs et de la vie de la forêt, de la nature comme consolation et lieu de labeur. Il y a de très fortes pages sur ce qu'on hérite, qu'on le veuille ou non, de nos parents et de nos aïeux. Sur ce qu'on  découvre un jour de leur jeunesse, leur vulnérabilité et leurs insuffisances.

Natalie Levisalles, Libération

Ricardo Menendez Salmon (…) signe ici son texte le plus saisissant à ce jour.

Alexandre Fillon, Livres Hebdo

Du même auteur