fbpx Le Prince en représentation | Actes Sud Aller au contenu principal

Le Prince en représentation

Sous-titre
Histoire des décors du palais ducal de Mantoue au XVIe siècle



Cet ouvrage constitue la première étude entièrement consacrée aux décors du palais ducal de Mantoue au xvie siècle. Ces ensembles peints et sculptés, réalisés par des artistes aussi importants que Giulio Romano, Titien ou Tintoret, n’avaient jamais été abordés de manière aussi fine et approfondie. Adoptant plusieurs focales relatives au lieu (le palais comme résidence princière et centre politique), aux acteurs (le commanditaire, le conseiller, l’artiste et le spectateur), aux pratiques (le travail collaboratif ou le contrôle exercé sur les projets par les hommes de cour) et aux idées (politiques, poétiques et artistiques), l’auteur révèle les enjeux qui ont présidé à l’élaboration de ces décors, tout en analysant avec précision la variété des solutions ornementales et figuratives inventées par les artistes pour représenter, directement ou symboliquement, le prince.

L’originalité de cette étude tient à la multiplication des points de vue offerts. En conjuguant les approches (historique, politique, sémiologique, narratologique et herméneutique), l’auteur parvient non seulement à éclairer le lecteur sur la complexité des chantiers décoratifs voulus par les deux grands bâtisseurs de la dynastie des Gonzague que sont Frédéric II (1519-1540) et Guglielmo (1556- 1587), mais également à renouveler, au-delà du cas mantouan, la connaissance des grands décors de la Renaissance. Par son parti pris méthodologique et théorique, l’ouvrage participe au renouveau de la pratique de l’histoire de l’art en France.

septembre, 2013
14.00 x 22.50 cm
416 pages


ISBN : 978-2-330-02237-2
Prix indicatif : 34.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique
Prix François Victor Noury de l'Institut de France, catégorie histoire de l'art -

Spécialiste de la Renaissance italienne, Jérémie Koering a analyse scrupuleusement les grands décors de cette période pour montrer comment, au fil de la visite du palais, s'élabore un discours politique parfaitement rodé. L'iconographie de chaque composition renvoie en effet à de grands préceptes princiers : fidélité et obéissance du peuple, reconnaissance de la continuité dynastique, autorité reposant sur les vertus du prince, prudence et tempérance, loyauté... L'accumulation de ces thèmes construit l'image d'un prince «idéal et légitime» (…).

Daphné Bétard, Beaux Arts Magazine

Dans une étude très documentée l'historien de l'art analyse les programmes ornementaux commandes au XVIe siècle par la dynastie des Gonzague dans une démarche originale qui soumet les œuvres a plusieurs approches stylistiques iconographiques et sémiologiques. Mêlant habilement histoire politique et préoccupations esthétiques et philosophiques des humanistes l'ouvrage apporte un éclairage stimulant sur la définition et l'ambition de ce décorum.

Isabelle Manca, L'Œil

Du même auteur

Dans la même collection