Aller au contenu principal

Le Peuple veut

Sous-titre
Une exploration radicale du soulèvement arabe



Loin des interprétations simplistes des soulèvements qui ont ébranlé le monde arabe depuis décembre 2010 (interprétations culturelles, générationnelles, confessionnelles ou vulgairement policières), Gilbert Achcar analyse ici en premier lieu les modalités particulières du développement du capitalisme dans cette région du monde. Modalités qui produisent un blocage de la croissance dont les conséquences sociales dramatiques (pauvreté, inégalité, précarité – chômage surtout) se sont aggravées durant les dernières décennies sous l’effet du despotisme politique ambiant et du népotisme qu’il entretient comme mode de gouvernement. Caractérisant ces soulèvements comme le point de départ d’un processus révolutionnaire au long cours, et non comme une éruption aboutie (un “printemps arabe”, selon l’appellation séduisante mais trompeuse), l’auteur livre une analyse concrète des forces sociales en présence et dresse un bilan d’étape, pays par pays, de la Tunisie à la Syrie en passant par l’Égypte, le Yémen, le Bahreïn et la Libye. Il éclaire ce faisant le rôle ambigu des mouvements se réclamant de l’islam, notamment les Frères musulmans, et de leurs soutiens anciens et actuels à l’échelle régionale (le Royaume saoudien et l’émirat du Qatar), fidèles alliés des États-Unis. L’attitude de Washington face à la crise régionale est décortiquée. L’auteur montre également les limites du “tsunami islamique” que d’aucuns ont saisi comme prétexte pour dénigrer les soulèvements dans leur ensemble.

février, 2013
14.00 x 22.50 cm
432 pages


ISBN : 978-2-330-01435-3
Prix indicatif : 24.80€



Où trouver ce livre ?

Prix Phoenix -

Le Peuple veut permet dʼévacuer pour partie le simple énoncé de l'Histoire immédiate pour se projeter dans les développements à venir, au moins aussi considérables que ce que les sociétés arabes expérimentent depuis deux ans.

Pierre Puchot, Mediapart

Gilbert Achcar est l'un des meilleurs analystes du monde arabe contemporain.

Christophe Ayad, Le Monde

Le livre de Gilbert Achcar aide à prendre du recul. L'universitaire libanais y décrit la complexité des forces à l'œuvre, dresse un état des lieux pays par pays, analyse les différences entre les Frères musulmans égyptiens, le parti tunisien Ennahda et l'AKP qui dirige la Turquie …, décrypte le jeu d'alliances compliqué des Etats-unis avec des puissances comme l'Arabie Saoudite…. Achcar nous aide à y voir plus clair.

Les Inrockuptibles

Loin des clichés, Gilbert Achcar tisse une analyse complexe des soulèvements arabes.

Politis

La révolution arabe n’en est qu’à ses débuts, la dimension sociale de ces mouvements va être de plus en plus affirmée, et ce n’est pas le moindre des mérites de Gilbert Achcar que de nous le rappeler dans « Le Peuple veut ».

Rue89

Du même auteur