fbpx Ingmar Bergman | Actes Sud Aller au contenu principal

Ingmar Bergman



“Je peux exister sans faire de films. Mais je ne peux

pas exister sans faire de théâtre.” Ingmar Bergman

a acquis une renommée mondiale au cinéma,

mais sa carrière théâtrale est moins connue, bien

que couronnée par de nombreux prix suédois ou

étrangers. Or elle est très importante. Très jeune,

il anime des groupes, écrit des pièces, fait des mises

en scène, dirige un théâtre. Il cumule tout au long

de sa vie réalisations théâtrales, films, productions

de radio et de télévision, il publie ses scénarios, ses

pièces, son autobiographie.

On découvre dans les textes de Bergman, rassemblés

ici par Odette Aslan, sa direction d’acteurs,

sa pédagogie basée sur une éthique, ses options de

mise en scène et son travail sur l’espace, son goût

pour l’artisanat théâtral ainsi que sa rigueur. On

remarque aussi que, s’il est passionné par Strindberg

et met en valeur des auteurs scandinaves, son ample

répertoire international inclut souvent Molière.

Ingmar Bergman (1918-2007) anime un théâtre de marionnettes

dès son enfance. Il fait des mises en scène pour des

étudiants ou des amateurs en 1938. Il dirige le Théâtre

municipal d’Helsingborg en 1944, puis ceux de Göteborg et

de Malmö, enfin le prestigieux Dramaten de Stockholm. De

1976 à 1984 il travaille au Residenztheater de Munich et

revient au Dramaten (1985-2002). À Paris, on a vu au Théâtre

des Nations Une saga, à l’Odéon-Théâtre

de l’Europe La Nuit des

rois et Le Roi Lear.

Du même auteur