Aller au contenu principal

Nabil NAOUM

Nabil Naoum est nouvelliste, romancier et critique d'art. Il écrit en langue arabe.
Son goût pour l’art, notamment arabe et contemporain, et les nombreux écrits qu’il lui a consacrés, lui valent d’être régulièrement sollicité comme critique ainsi que commissaire d’exposition indépendant.
Né au Caire en 1944 , Nabil Naoum y suit des études d’ingénieur, métier qu'il exercera à New York pendant une dizaine d'années. Depuis 1979, il se consacre uniquement à l’écriture.
Ses romans et nouvelles s’attachent à décrire les forces, parfois contraires, que l’homme en quête de lui-même, doit combattre, ou apprivoiser.
Marquée par l’inattendu et l’insolite, la course de ces individus pris dans d'invisibles rets, décrit avec méticulosité un monde nimbé de subtile étrangeté et qui nous apparaîtrait comme de côté. Un monde où l'on se découvre étranger à soi-même.
Qualifié par The Observer de « perles de l’économie », le style minimaliste de Nabil Naoum explore d’autant mieux le désordre du monde, qu’il souligne l’apparente rationalité de ses personnages.

Chez Actes Sud / Sindbad ont paru : Retour au temple (1991), Le Rêve de l’esclave (1994), Corps premier (1998), Les Rivages de l’amour (2003), Moi, Toutankhamon, reine d’Égypte (2005), Amir (2013) et L'Éclipse et autres nouvelles (2020).

Portrait © Richard Caillot

Site de l'auteur

Bibliographie

septembre, 2020
13.50 x 21.50 cm
96 pages
13.80€
avril, 2013
13.50 x 21.50 cm
192 pages
21.00€
septembre, 2005
11.50 x 21.70 cm
192 pages
18.80€
juin, 2003
10.00 x 19.00 cm
pages
14.20€
avril, 1998
10.00 x 19.00 cm
pages
15.20€
novembre, 1994
10.00 x 19.00 cm
pages
12.10€
octobre, 1991
10.00 x 19.00 cm
168 pages
17.10€
juin, 1988
10.00 x 19.00 cm
208 pages
15.50€