fbpx René DEPESTRE | Actes Sud Aller au contenu principal

René DEPESTRE

Poète, romancier et essayiste, René Despestre est né le 29 août 1926 à Jacmel en Haïti. En 1945 il publie son premier recueil de poèmes, Étincelles. Activiste politique, il doit quitter Haïti après l'arrivée au pouvoir du régime militaire de « Papa Doc ». Il s'installe à Paris où il suit des cours de lettres et de sciences politiques à la Sorbonne. Mais, très proche des mouvements de la décolonisation, il  se  voit expulsé du territoire français et, en 1959,  rejoint Cuba où il soutient le nouveau régime de Fidel Castro avant de décide de quitter l’île en 1978, déçu par l'orientation de la révolution et indigné par l’arrestation du poète cubain Heberto Padilla.

Dans les années 1980, il s'installe dans le Sud de la France, à Lézignan-Corbières où il vit toujours. Son roman Hadriana dans tous mes rêves reçoit le Prix Renaudot  en 1988.

Ami d’Aimé Césaire, Edouard Glissant, Raphaël Confiant, il a également rencontré  André Breton, les poètes surréalistes ainsi que Leopold Sedar Senghor, Pablo Neruda ou Jorge Amado. Outre ses liens avec des figures telles que Fidel Castro, Che Guevara,  son poste de  responsable de l'imprimerie nationale cubaine lui a également permis d'effectuer de nombreux voyages dans le monde communiste, au cours desquels il a notamment été en contact avec Mao Zedong ou Hô Chi Minh.

Il est l’auteur d’une œuvre à tous égards considérable.

Portrait © D. R.

Bibliographie

novembre, 2020
15.00 x 20.50 cm
320 pages
27.00€
février, 1993
13.00 x 24.00 cm
112 pages
17.10€