fbpx Chroniques de la révolution égyptienne | Actes Sud Aller au contenu principal

Chroniques de la révolution égyptienne

C’est un humaniste qui s’exprime dans la langue colorée du romancier, un témoin qui dénonce l’aliénation et la soumission du peuple égyptien avec autant de fermeté que de compassion.

Thomas Flamerion, My Boox

Ces Chroniques d’un écrivain engagé au service de la cause de son peuple et de tous les peuples privés des libertés fondamentales ont une portée qui transcende l’événement : elles sont l’œuvre d’un véritable humaniste.

Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo

Article après article, Alaa El Aswany s’étonne douloureusement de la déliquescence morale de son pays, à laquelle la religion sert de paravent.

Pierre Prier, Le Figaro

L’écrivain, conscience éclairée de son temps, comme au XIXe siècle, fait donner le bélier furieux de ses mots, fait claquer ses phrases limpides, reprend inlassablement les mêmes arguments et déroule ces démonstrations, pour enfoncer les portes du mensonge et de l’hypocrisie.

David Fontaine, Le Canard enchaîné