Aller au contenu principal

Les Petits-enfants


Comme un pont s’élançant d’une rive à l’autre de la mémoire, ce livre entrouvre les portes du silence et se déploie vers l’espérance d’un avenir nouveau.

Car cet ouvrage se fait l’écho du témoignage de vingt-quatre descendants de rescapés du génocide arménien. Ces rescapés qui ont échappé au pire en étant le plus souvent convertis, volontairement ou non, à l’islam. Aujourd’hui ces petits-enfants présentent des profils bien différents et souvent inattendus : kurdes, turcs, alévis ou sunnites, mais tous ont appris incidemment qu’ils appartenaient à une communauté honnie, que leurs aïeux étaient chrétiens, des chrétiens de Turquie.

Le choc de cette révélation tardive provoque en eux des réactions diverses, qui vont de la culpabilité à un étrange flottement entre deux mondes, composant un tableau des sensibilités à l’oeuvre dans la Turquie d’aujourd’hui.

Après Le Livre de ma grand-mère, publié aux éditions de l’Aube en 2006, ces témoignages offrent un éclairage exceptionnel sur le grand tabou de l’histoire turque récente : le génocide arménien.

Ces récits de vies donnent par ailleurs la mesure de ce que pourrait être une histoire non expurgée du passage douloureux de l’Empire à la République, ainsi que de la mise en place d’une idéologie officielle.

mai, 2011
14.50 x 24.00 cm
336 pages

Langue : turc
Célin VURALER

ISBN : 978-2-7427-9610-6
Prix indicatif : 24.20€



Où trouver ce livre ?

Plus qu’un événement éditorial, la publication des Petits-enfants est un événement politique : la sortie de ce livre témoigne de l’évolution considérable du rapport de la société turque à son histoire.

Books

Passionnants témoignages de Turcs d’ascendance arménienne recueillis par l’anthropologue Ayse Gül Altinay et l’avocate Fethiye Cetin.

Anne Dastakian, Marianne

Les Petits-Enfants, une délicieuse collecte de vingt-cinq récits, sauve in extremis du déni historique ces preuves vivantes et dérangeantes. (…) 25 récits pour mémoire.

Laure Marchand, Le Nouvel Observateur

Un livre qui permet de mieux comprendre le tabou autour du génocide arménien et de quelle manière cette souffrance continue à façonner le présent.

Elisabeth Philippe, Les Inrockuptibles

Du même auteur