fbpx Le Chant des limules | Actes Sud Aller au contenu principal

Le Chant des limules



Le narrateur de ce récit est né dans le Sud de la France juste après la Première Guerre mondiale. Grand amoureux de la nature, il fait avec quelques amis, le voyage jusqu’à Long Island dans l’espoir d’apercevoir un oiseau rare : le balbuzard. Le soir, habité par les images et les bruissements du jour, il revisite le temps de son enfance, se souvient de son oncle qui déjà l’initiait aux plaisirs de la botanique, de la géologie ou de l’ornithologie, évoque sa passion pour les peuples indiens, partage ses souvenirs de guerre, ses amours littéraires.

Un matin, il découvre une limule sur le sable. Cet étrange animal issu d’un autre âge, le plonge soudain dans l’émerveillement des aurores du monde

janvier, 2003
10.00 x 19.00 cm
0 pages


ISBN : 978-2-7427-4113-7
Prix indicatif : 13.20€



Où trouver ce livre ?

Quel âge a donc Frédéric Jacques Temple? D'où vient qu'on le ressente à la fois intensément présent, léger à se mouvoir dans l'ici et maintenant, et dépositaire d'une mémoire de l'immémorial, d'une expérience puisée aux aurores du monde ?

Catherine Portevin, Télérama

Pas un merveilleux écrivain comme on dit en affadissant le terme. Un écrivain. Qui trace son sillon, qui peint un monde, qui jette ses couleurs sur une page. Des couleurs qui sont d'Italie et de Languedoc, d'Amérique et de Grèce, de lumière et de paix, de ténèbres et de guerre.

Midi Libre

Temple nous livre ici le plus profond de lui-même. C'est une sorte de magnifique testament. Il lui reste encore beaucoup de choses à vivre et à écrire, mais ce livre me semble insurpassable.

Jacques Lovichi, La Marseilleise

De nostalgiques pages composent le récit, qui sont  des hymnes au temps passé et perdu, à la beauté du monde. Giono n'est jamais loin dans ce livre où courent les limules, promesses d'éternité et d'où s'échappent, de toutes les pages, des oiseaux.

Yves Berger, Nice Matin

Du même auteur