Aller au contenu principal

La loi des espaces blancs



Les cinq récits qui composent ce livre apportent sur l'exercice de la médecine mieux qu'un regard nouveau : ils témoignent, de manière étrange et fascinante, pour ces médecins qui, comme l'écrit l'auteur, "à travers leur profession, (ont) dû se mesurer à des secrets plus grands qu'eux" - et la mort n'en est pas le moindre. C'est que le praticien traverse ici ses propres miroirs et se retrouve captif de ce qui était jusqu'alors la source de ses observations.
Dans ce livre, dont on ne saurait sans violence se détacher, on retrouve le fascinant romancier de l'Eléphant vert (mais Giorgio Pressburger écrivait alros à quatre mains avec son fère Nicola, mort en 1985), et l'on découvre un écrivain qui aurait, par son sens de l'alchimie littéraire, c'est-à-dire l'art de faire sens avec la moindre phrase, quelque chose d'un Hamsun transalpin.
Ce livre devrait renforcer la conviction qu'avec Giogio Pressburger il faut désormais compter.

Hubert Nyssen et Bertrand Py


Giorgio Pressburger, né à Budapest en 1937, partage aujourd'hui sa vie entre Trieste et Milan.

octobre, 1990
10.00 x 19.00 cm
188 pages

Langue : italien
Marguerite POZZOLI

ISBN : 978-2-8686-9594-9
Prix indicatif : 15.20€



Où trouver ce livre ?

Du même auteur