Aller au contenu principal

A la lumière du Sud

Sous-titre
Lettres à Pasquale Prunas


Personne ne m’empêcherait de rentrer quelques jours à Naples, mais j’ai comme une pierre sur le coeur, une douleur amère à cause de cette ville qui a été ma mère, que j’aimais, et qui m’a repoussée. Quand je pense que les choses les plus douces m’ont été refusées, là-bas, ou qu’elles étaient offertes sous forme de poison, je ne peux pas me résigner. Je veux emporter dans mon coeur et dans ma tête blessée ce souvenir d’azur et de cruauté – en manger et en boire quand j’ai faim et soif de douleur, une douleur antique, vraie. Je veux l’emporter les yeux fermés, comme un trésor qui ne pâlira qu’avec le temps, mais qui resplendira toujours.

 

A. M. O.





Née à Rome en 1914, Anna Maria Ortese est décédée en 1998. Chez Actes Sud ont déjà paru Là où le temps est un autre (1997), Corps céleste (2000), Le silence de Milan (2001), L’infante ensevelie (2003), Le Monaciello de Naples (2003), Les Ombra (2004), Terreurs d’été (2004), Tour d’Italie (2006) et Aurora Guerrera (2008).

avril, 2009
10.00 x 19.00 cm
192 pages

Marguerite POZZOLI

ISBN : 978-2-7427-8279-6
Prix indicatif : 18.30€



Où trouver ce livre ?