Aller au contenu principal

Léon la France



Epopée coloniale librement adaptée de la correspondance quotidienne et néanmoins authentique d’un jeune Sedanais, Léon-Emile Mercier, sergent fourrier dans l’armée française et chroniqueur obstiné de la conquête du Tchad (ou Ouangora) en 1900.
Fable en noirs et blancs capable, telle une pirogue chargée, de faire glisser l’Histoire, qui décidément éternue, de Brazza à Kadhafi.
Où l’on voit Léon, après la perte de l’Alsace-Lorraine, courir comme tous les (militaires) Français après sa croix (de guerre).
Courir à en faire exploser son chœur de nègres.
Courir se jeter dans la gueule du Lion.
Courir sur le champ de bataille de Bir-Alali à travers les feux de salve du Lebel.
Courir au regard vide des captives tripolitaines. Courir au tafia, au Pernod, parfois même au Moët-et-Chandon.
Courir le risque de perdre son casque, sa couleur, sa peau.
Courir après le courrier, le sel, les radis.
Courir après l’encre,
après l’eau
après la guerre.
La paix.
… toujours courir.

novembre, 1989
11.50 x 21.70 cm
216 pages


ISBN : 978-2-8686-9460-7
Prix indicatif : 17.10€



Où trouver ce livre ?

Du même auteur