Aller au contenu principal

La surproductivité



Hasard, surprises, émotions, sentiments, incidents ou simples concours de circonstances, il y a toujours quelque chose qui s’échappe, qui dépasse, qui déjoue la prévision. Comme si la vie produisait sans cesse un surplus, et que cette "surproductivité" fût la moelle même de l’existence. Voilà du moins ce que découvre (parfois à ses dépens) le héros de ce livre, un jeune journaliste qui fait sous nos yeux son apprentissage du métier... et de l’amour.

Ecrit en pleine période de miracle économique, célébrant l’inattendu et l’improvisation face aux prodiges du rendement, dès sa parution la Surproductivité s’imposa comme une protestation contre l’utilitarisme ambiant. D’où la popularité extrême de ce texte au ton sans pareil, faux roman de formation, savoureux alliage de tendresse, de gaieté et d’amertume, qui fait de Kim Suÿng’ok le plus brillant représentant de la "nouvelle vague" coréenne.

mai, 1992
10.00 x 19.00 cm
144 pages

Langue : coréen
CH'OE YUN

ISBN : 978-2-8686-9840-7
Prix indicatif : 12.30€



Où trouver ce livre ?

Du même auteur