Aller au contenu principal

Blanc sur noir



Ruben Gonzalez Gallego est né à Moscou, en 1968, dans la clinique du Kremlin réservée à la nomenklatura. Enceinte de jumeaux, sa mère y avait été conduite d’urgence grâce à l’intervention de son père, dirigeant du Parti communiste espagnol clandestin. Le premier bébé mourut. Le second, prénommé Ruben, atteint de paralysie cérébrale, fut plus tard enlevé à sa mère à qui on annonça son décès. Ballotté sur tout le territoire de l’Union soviétique, d’hôpital en foyer pour jeunes handicapés, Ruben connut, à l’âge de seize ans, le mouroir des asiles de vieux. Profitant du désordre général provoqué par la perestroïka, il réussit à sortir de cet enfer et à entreprendre un rocambolesque périple à travers toute l’Europe pour finir par retrouver sa mère installée à Prague. De l’histoire de celui qu’on a pu surnommer “le masque de fer du communisme” est né ce récit, salué en Russie (Booker Prize 2003) et partout où il a été traduit comme l’oeuvre d’un grand écrivain, de l’envergure d’un Varlam Chalamov.

novembre, 2004
11.00 x 17.60 cm
224 pages

Langue : russe
Aurora GALLEGO

ISBN : 978-2-7427-5253-9
Prix indicatif : 7.70€
Babel n° 665



Où trouver ce livre ?

Du même auteur