fbpx La Rose des Tudors | Actes Sud Aller au contenu principal

La Rose des Tudors



Tout a commencé à Cambridge, il y a plus de trente ans, un dimanche matin. Dominique Fernandez, attiré d’abord par la poésie des vieilles rues et le charme gothique de ce décor d’un autre âge, allait découvrir un spectacle féerique. La ville universitaire abrite en effet les deux plus fameuses maîtrises anglaises de jeunes garçons. Tous les jours de la semaine, deux fois le dimanche, on peut entendre, dans un cadre incomparable, et dans l’atmosphère la plus favorable au recueillement, de la musique sublime à King’s ou à St John’s College.
Depuis trente ans, les choses ont beaucoup changé. Les jeunes garçons continuent de chanter en Angleterre, mais d’autres voix blanches sont apparues un peu partout dans le monde, des voix d’hommes adultes chantant avec une voix de femme : les contre-ténors, aujourd’hui principaux artisans du retour à la musique baroque authentique. Ce petit livre essaie de faire le point sur les causes et les conséquences de l’extraordinaire engouement de notre époque pour ces voix masculines en quête de l’androgynie perdue.

«Né en 1929 à Neuilly-sur-Seine, Dominique Fernandez est auteur et critique. Diplômé de l’Ecole normale supérieure et agrégé d’italien, il mène, depuis 1958, une carrière d’écrivain et de critique littéraire à L’Express puis au Nouvel Observateur. En 1974, son roman Porporino ou les Mystères de Naples est couronné par le prix Médicis et, en 1982, le prix Goncourt est décerné à Dans la main de l’ange. Elu à l’Académie française, le 8 mars 2007, au fauteuil de Jean Bernard, Dominique Fernandez a également publié de nombreux essais et récits de voyage»

octobre, 2008
10.00 x 19.00 cm
144 pages


ISBN : 978-2-7427-7846-1
Prix indicatif : 16.30€


Où trouver ce livre ?

Du même auteur