Aller au contenu principal

Les Carnets du sous-sol



Réfugié dans son sous-sol, le personnage que met en scène Dostoïevski ne cesse de conspuer l’humaine condition pour prôner son droit à la liberté. Et il n’a de répit qu’il n’ait, dans son discours, humilié, diminué, vilipendé les amis de passage ou la maîtresse d’un soir. Un monologue féroce et imprécatoire, magnifiquement rendu par la traduction d’André Markowicz.

février, 1992
11.00 x 17.60 cm
192 pages

Langue : russe
André MARKOWICZ

ISBN : 978-2-8686-9799-8
Prix indicatif : 6.60€
Babel n° 40



Où trouver ce livre ?