Aller au contenu principal

Monsieur Clive et Monsieur Page



Ils se ressemblent, étrangement, comme des frères, mais l’un habite Mayfair quand l’autre est simple employé dans un grand magasin de Londres. Serti comme un joyau dans son étrange et magnifique demeure de Brooke Street, l’un mène le jeu — un jeu énigmatique et peut-être cruel — quand l’autre attend dehors, cherchant à en comprendre les règles…

Cette rencontre en plusieurs temps, éternisée par la mémoire qui en recompose sans trêve les épisodes et tisse à son propos une obscure et érotique toile de suppositions, c’est M. Page qui la retrace, par une soirée de Noël enneigée, dans son modeste appartement dont la décoration tente de mimer celle de la maison de Brooke Street d’où M. Clive a disparu — s’est enfui ? — il y a désormais des années de cela…

De l’insouciante et fragile allégresse des années vingt à la répression violente des années cinquante, cet ambitieux roman relève le défi de traiter de la situation des homosexuels à divers moments de notre siècle avec une pudeur, une délicatesse et une intelligence confondantes.

Sous le signe d’Oscar Wilde ou de Baudelaire, Neil Bartlett conjugue sensibilité, érotisme, esthétique et maîtrise de la forme littéraire pour faire de ce roman la plus émouvante des apologies du désir — un désir envoûtant comme un sortilège, "toxique" comme un poison bien-aimé, incandescent comme une vision.

avril, 2000
11.50 x 21.70 cm
pages

Langue : anglais
Gilbert COHEN-SOLAL

ISBN : 978-2-7427-2641-7
Prix indicatif : 21.50€



Où trouver ce livre ?

Du même auteur