Aller au contenu principal

Le dromadaire de Bonaparte



Depuis la cité où elle et ses sœurs ont grandi, les points de fuite de Jasmine sont Paris, le métro, le RER, quelques parcs et, plus loin, au bord de la mer, la Maison Bleue, entre hospice et maison de repos, où vivent deux des sœurs, l’une "soignante", l’autre à demi folle… Autre point de fuite : l’Algérie, plus éloignée encore — comme origine et comme tabou car pays du père absent. Egalement deux îles : celle qui recèle un exemplaire du "dromadaire de Bonaparte", et celle, plus lointaine, au soleil, où Myrthia, une de ses sœurs, s’est "réfugiée" auprès d’un homme à l’identité incertaine.

A Paris, c’est l’été, caniculaire, et des feux prennent partout dans la ville, les pompiers sont débordés. A la fin de la fête de la Maison Bleue où Jasmine a envisagé de se produire avec son violoncelle en présence de toutes ses sœurs enfin rassemblées pour l’occasion, survient une sorte de raz-de-marée… De micro-apocalypses menacent…

La quête de Jasmine prend place ici et maintenant, tandis que monte la violence dans les cités, qu’éclatent les structures familiales qui asseyaient l’autorité des femmes désormais en butte à la résolution de tous les héritages… Dans une écriture d’une subtile autorité, une variation attachante et très contemporaine sur le roman familial.

mars, 1995
11.50 x 21.70 cm
112 pages


ISBN : 978-2-7427-0467-5
Prix indicatif : 13.20€



Où trouver ce livre ?

Du même auteur