Aller au contenu principal

La Cuisine de la consolation

Sous-titre
Récits et recettes



Dire adieu à celui qui part, célébrer sa mémoire, apprivoiser l’absence… Si, d’une culture à l’autre, les rites funéraires diffèrent, la cuisine joue souvent un rôle important pour les personnes endeuillées. Telles les saveurs de l’enfance capables de raviver des souvenirs enfouis, la nourriture permet de se connecter avec ce qui n’est plus. Elle est un pont entre les vivants et les morts.
Manger n’est plus seulement apaiser sa faim, se régaler, c’est aussi créer un lien avec quelque chose de plus profond. C’est rassembler, réconforter, donner de l'espérance, consoler.
Plus de 90 recettes traditionnelles et familiales – accompagnées d’adresses où se procurer les ingrédients les moins communs – agrémentent les témoignages d’hommes et de femmes de tous les continents et réchauffent les âmes.

février, 2024
13.50 x 21.50 cm
512 pages


ISBN : 978-2-330-18661-6
Prix indicatif : 24.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Ce n’est pas que de la cuisine, mais c’est la cuisine comme lien social, comme lieu intime, affectif.

Caroline Broué, FRANCE CULTURE – Les Bonnes Choses

Une traversée sur la manière dont nous vivons la perte et la manière dont nous pouvons nous consoler.

Christilla Pelle-Douël, FRANCE INTER - Grand bien vous fasse !

Des témoignages qui conjurent la mort et réchauffent les âmes.

Veneranda Paladino, LES DERNIÈRES NOUVELLES D'ALSACE

En démontrant combien le plaisir de manger irradie au-delà de toute frontière, ce récit a la capacité de nous offrir un moyen possible de résurrection pour nos morts.

Colombe Schneck, MADAME FIGARO

Il faut lire absolument ce livre.

Renaud Dely, ARTE - 28 minutes

Faire son deuil en mangeant, c’est le sujet passionnant, bouleversant, pas du tout glauque ou macabre comme on pourrait le penser, qu’aborde ce magnifique texte.

François Régis Gaudry, FRANCE INTER - On va déguster

Du même auteur