Historique

    2018 Actes Sud fête ses quarante ans et un catalogue constitué de 13 000 titres.

     

    2017 Éric Vuillard reçoit le prix Goncourt pour L’Ordre du jour, Justine Augier, le prix Renaudot essai pour De l’ardeur et Pierre Ducrozet ex-aequo, le prix de Flore pour L’Invention des corps. Le prix du livre européen est attribué à David Van Reybrouck pour Zinc. Françoise Nyssen est nommée ministre de la Culture.

     

    2016 Entrée au catalogue de Salman Rushdie avec la parution de son roman Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits. L’Imposteur de Javier Cercas reçoit le prix du Livre européen. Actes Sud Junior fête son vingtième anniversaire. En Turquie, les journalistes et écrivains  Aslı Erdoğan et Ahmet Altan sont arrêtés et incarcérés. Un mouvement de solidarité se met aussitôt en place dans plusieurs pays européens ; après quatre mois de détention, Aslı Erdoğan est libérée sous contrôle judiciaire, tandis qu’Ahmet Atlan est maintenu en détention.

     

    2015 Kamel Daoud reçoit le Goncourt du premier roman pour Meursault, contre-enquête, Mathias Enard, le prix Goncourt pour son roman Boussole, et Svetlana Alexievitch est couronnée par le prix Nobel de littérature. Publication de Millénium 4, Ce qui ne me tue pas de David Lagercrantz, du best-seller de Giulia Enders, Le Charme discret de l’intestin, et dans la collection “Domaine du possible”, Demain, qui accompagne le film éponyme de Mélanie Laurent et Cyril Dion (César du meilleur film documentaire 2016). Rachat de la librairie L’Arbre à lettres à Paris.

     

    2014 Publication de Vandana Shiva, pour une désobéissance créatrice, une série d’entretiens avec la lauréate du prix Nobel alternatif. Éric Vuillard reçoit le prix Joseph-Kessel pour Tristesse de la terre. Caricaturistes - Fantassins de la démocratie est publié à l’occasion de la sortie du film-événement éponyme, coécrit et produit par Radu Mihaileanu et réalisé par Stéphanie Valloatto, qui présente douze grands caricaturistes internationaux, reconnus pour leur courage et leur engagement en faveur de la démocratie. Publication d’Un monde flamboyant de Siri Hustvedt.

     

    2013 Publication de La Fin de l’homme rouge de Svetlana Alexievitch, lauréat du prix Médicis essai, élu Meilleur livre de l’année par le magazine Lire. Publication de Confiteor, roman monumental de Jaume Cabré, qui reçoit le prix Courrier International du meilleur livre étranger et le prix Jean-Morer. Reprise des éditions Payot & Rivages.

     

    2012 Le prix Goncourt est attribué à Jérôme Ferrari pour son roman Le Sermon sur la chute de Rome, le prix Médicis essai à l’ouvrage de David Van Reybrouck, Congo. Reprise des éditions Hélium, maison de livres pour la jeunesse. Publication du Petit lexique des gestes Hermès d’Olivier Saillard, premier titre de la collaboration conçue avec la maison Hermès.

     

    2011 Ouverture des cinémas Actes Sud à Arles. Publication du premier roman nord-coréen en France, Des amis de Baek Nam-Ryong. Lancement du “Domaine du possible”, une collection qui rassemble des initiatives et propositions originales et innovantes sur des questions écologiques, économiques, énergétiques... Le 12 novembre, Hubert Nyssen, écrivain et fondateur d’Actes Sud, décède dans sa maison du Paradou.

     

    2010 Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants de Mathias Enard reçoit le Goncourt des lycéens. Publication de Vers la sobriété heureuse de Pierre Rabhi. Rachat des éditions Picard. Installation de la librairie Chaîne d’encre au sein du magasin Hermès de la rue de Sèvres, à Paris.

     

    2009 Ouverture d’une nouvelle librairie au Channel, scène nationale de Calais. Prise de participation aux éditions Textuel, aux éditions Les Liens qui libèrent. Zone de Mathias Enard reçoit le prix du Livre Inter et Yanvalou pour Charlie de Lyonel Trouillot, le prix Wepler. Publication de Vincent Van Gogh. Les Lettres, édition exhaustive de la correspondance du peintre.

     

    2008 Actes Sud fête ses trente ans : une année ponctuée de rendez-vous et de fêtes, qui culmine le 14 juillet avec le splendide (hélas ultime) récital de Mahmoud Darwich, au théâtre antique d’Arles. Boulevard périphérique d’Henry Bauchau reçoit le prix du Livre Inter.

     

    2007 Ouverture de la librairie du Parc dans la Grande Halle de la Villette, deuxième librairie parisienne d’Actes Sud avec Le Rond-Point des livres, installée dans le théâtre du Rond-Point. Parution du Cercle du karma de Kunzang Choden, premier roman en provenance du Bhoutan publié en France.

     

    2006 Le prix Femina est attribué à Nancy Huston pour son roman Lignes de faille. Parution de L’Immeuble Yacoubian d’Alaa El Aswany et du premier tome de la trilogie Millénium de Stieg Larsson. Invitée d’honneur du pavillon français de la Biennale d’art de Venise, Sophie Calle publie à cette occasion Prenez soin de vous.

     

    2005 Reprise des éditions Thierry Magnier. Publication de Notes pour une histoire de guerre de Gipi, premier titre d’Actes Sud BD, qui reçoit le prix du Meilleur Album du festival d’Angoulême et le prix René-Goscinny. Publication du Plaidoyer pour l’arbre de Francis Hallé.

     

    2004 Le prix Goncourt est attribué à Laurent Gaudé pour Le Soleil des Scorta. Reprise de Photo Poche. Fusion avec les éditions du Rouergue et les éditions Jacqueline Chambon. Elfriede Jelinek, auteur découvert en France par Jacqueline Chambon, reçoit le prix Nobel de littérature.

     

    2003 Publication de La Porte du soleil du romancier libanais Elias Khoury. Création du fonds Hubert Nyssen à l’université de Liège qui conserve les archives du fondateur d’Actes Sud.

     

    2002 Le prix Nobel de littérature est attribué à Imre Kertész pour l’ensemble de son œuvre. Laurent Gaudé reçoit le Goncourt des lycéens pour La Mort du roi Tsongor. Parution en collection Babel des Frères Karamazov qui vient clore la publication intégrale des romans de Dostoïevski dans une traduction d’André Markowicz entreprise en 1991 avec Le Joueur.

     

    2000 Intégration des éditions Errance. Publication de La Conversation amoureuse d’Alice Ferney.

     

    1999 Publication d’Outremonde de Don DeLillo et des Émigrants de W. G. Sebald.

     

    1998 Actes Sud fête ses vingt ans d’existence et la constitution d’un catalogue de plus de trois mille titres. Publication d’Une histoire de la lecture, d’Alberto Manguel. Rachat de la librairie Maupetit, la plus ancienne librairie de Marseille, située sur la Canebière.

     

    1997 Publication d’Antigone d’Henry Bauchau et d’Ibadan, les années pagaille de Wole Soyinka.

     

    1996 Nancy Huston reçoit pour Instruments des ténèbres le prix Goncourt des lycéens (prix littéraire qui a régulièrement récompensé des auteurs publiés par Actes Sud : Françoise Lefèbre, Claude Pujade-Renaud, Laurent Gaudé, Mathias Enard), et quelques mois plus tard le prix du Livre Inter lui est décerné pour ce même roman.

     

    1995 Actes Sud reprend les activités de la maison Sindbad, qui se consacre aux cultures arabo-musulmanes et qui publie Naguib Mahfouz, Prix Nobel de littérature en 1988. Création du département Actes Sud Junior. La production éditoriale amplifie sa diversification : photographie, art contemporain, botanique, paysagisme…

     

    1993 Paul Auster reçoit le prix Médicis étranger pour Léviathan.

     

    1992 Le roman de Nina Berberova L’Accompagnatrice est porté à l’écran par Claude Miller.

     

    1991 Constitution du réseau de diffusion avec une équipe de représentants pour Actes Sud et une série de diffusés.

     

    1989 Création de la collection de livres de poche Babel. Rapprochement avec les éditions Solin. Apostrophes fête Nina Berberova. Publication de Méharées de Théodore Monod. Première traduction du russe (Ivanov de Tchekhov) d’André Markowicz et Françoise Morvan.

     

    1988 Dixième anniversaire de la maison. Parution de son cinq centième titre : Le Voleur de Bible de Göran Tunström. Stolz de Paul Nizon reçoit le prix France Culture du meilleur livre étranger.

     

    1987 Publication de Cité de verre de Paul Auster. Actes Sud reprend Papiers, spécialisée dans l’édition théâtrale, et ouvre un bureau à Paris. Création du service de publication assistée par ordinateur (PAO).

     

    1986 Torgny Lindgren reçoit le prix Femina étranger pour Bethsabée.

     

    1985 Entrée au catalogue de Nina Berberova avec L’Accompagnatrice.

     

    1984 Parution du centième titre, La Ballerine de Günter Grass. Création de l’Association culturelle du Méjan.

     

    1983 Installation des éditions à Arles, au lieu-dit Le Méjan, en bord de Rhône. Publication du Regard de la mémoire de Jean Hugo.

     

    1980 Publication de Pierre pour mémoire d’Anne-Marie Roy, premier texte de littéra-ture, et d’Automne allemand de Stig Dagerman, premier texte étranger.

     

    1978 En janvier paraît le premier ouvrage: La Campagne inventée, de Michel Marié et Jean Viard. Constitution au Paradou (dans la mouvance d’Arles) d’une SARL Actes Sud dont les activités sont désormais indépendantes de celles de l’Atelier de cartographie thématique et statistique (Actes), fondé en 1969 par Hubert Nyssen.


    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter