Histoire de l'art : enquêtes et investigations | Actes Sud

    Histoire de l'art : enquêtes et investigations

     

     

     

    L'Oreille de Van Gogh

    L'Oreille de Van Gogh
    Rapport d'enquête

    Octobre, 2017
    Bernadette MURPHY

     

    Que s’est-il passé à Arles cette fameuse nuit du 23 décembre 1888 où Vincent Van Gogh s’est tranché l’oreille ? Pendant près de cent trente ans, ˜a nature de sa blessure et les raisons de son geste ont divisé les spécialistes. Pour tenter de comprendre, Bernadette Murphy mène l’enquête. Telle une détective, sept ans durant, elle arpente musées et salles d’archives, va voir là où personne n’avait jamais songé à chercher. S’appuyant sur ˜a correspondance et l’œuvre de Van Gogh, elle déconstruit les mythes. Sous sa plume, tout un monde, toute une époque ressurgissent : les “cafés de nuit”, les maisons de tolérance, les amis et modèles, Gauguin, et Theo, le frère adoré.
    Ce livre passionnant, au suspense digne d’un thriller, est le récit de ses années de quête.

     

     

    Vivant Denon

    Vivant Denon

    Avril, 2017
    Jean MARCHIONI

     

    Multiples talents, métiers divers, incessants voyages ont façonné non pas une vie mais “des vies”. Aussi, depuis Anatole France, les biographies qui lui ont été consacrées n’ont pas manqué jusqu’aux années 1990.
    Or, depuis, deux sources archivistiques majeures ont paru et éclairent de façon nouvelle la vie de Denon : les Lettres à Bettine (Actes Sud, 1999) dévoilent le secret bien gardé d’un amour durablement partagé, romantique, impossible, et pénètrent la psychologie de l’homme ; sa Correspondance administrative permet de suivre au jour le jour le labeur prodigieux du protecteur des arts sous le règne de Napoléon Ier, travaux souvent étudiés de façon fragmentaire.
    Bâti sur le dépouillement systématique de ces lettres, leur étude en continu, leur croisement ou leur recoupement avec d’autres sources et le choix des moments significatifs, cet essai se veut comme un “reportage”, une “interview” de Denon. Par l’abondance de ses écrits, de la richesse des faits quotidiens relatés, n’est-il pas lui-même le meilleur de ses biographes ? Cet ensemble offre de Denon un portrait tout à fait inédit de l’homme et de son activité créatrice.
    Mystérieux, insaisissable, déconcertant, surprenant, secret, cet homme pétri de l’humanisme encyclopédique du XVIIIe siècle a fait de sa vie une aventure prodigieuse guidée par le génie et le talent.
    De l’atelier de gravure au feu du combat, de Paris à Louxor et aux capitales européennes, il a tout connu des hommes comme des événements de son époque et couru les femmes autant que les oeuvres d’art sans qu’on puisse deviner lesquelles avaient sa préférence…

     

     

    Le Rhinocéros de Dürer

    Le Rhinocéros de Dürer

    Avril, 2017
    Jean-bernard VERON

     

    Dans les premières années du XVIe siècle, l’explorateur portugais Afonso de Albuquerque débarque dans le sultanat de Cambaïa, en Inde, avec le projet d’y installer un comptoir commercial, voire une garnison. Évidemment, le potentat local ne l’entend pas de cette oreille. Et donc, afin que son refus ne lui attire pas une volée de coups de canon, il offre à l’importun visiteur un cadeau sortant pour le moins de l’ordinaire : un énorme rhinocéros, animal alors inconnu des Européens. Entre surprise et consternation, Albuquerque décide d’offrir l’encombrant animal au roi du Portugal, dans l’espoir d’obtenir de sa part – qui sait ? – quelque faveur. Aussitôt embarquée, la bête fait route jusqu’à Lisbonne, puis de là vers le Vatican, devenant la monnaie d’échange que se repassent successivement Albuquerque, le roi du Portugal Emmanuel ier et le pape Léon X. Sans oublier François ier, fort dépité de ne pouvoir se l’approprier.
    Ce récit, basé sur des faits réels, décrit le périple du rhinocéros à bord du Nossa Senhora de Ajuda, mais aussi celui d’un jeune homme et d’une jeune fille, Oçem et Mumtaz, qui l’accompagnent tout du long de l’interminable parcours. Las ! du fait d’un naufrage, la bête meurt noyée au large des côtes italiennes. Mais on dit que son cadavre, récupéré et rafistolé, figurerait dans ces caves où, à la cité du Vatican, s’accumulent les innombrables cadeaux faits aux papes. Peut-être André Gide, familier de l’endroit, l’y a-t-il croisé ?
    D’ailleurs, l’animal n’a pas complètement disparu. Il a en effet servi de modèle au prestigieux graveur de l’époque, Albrecht Dürer. Celui-ci en a tiré une de ses plus belles créations, que tout un chacun peut admirer au British Museum, à Londres.

     

     

     

    L'Affaire Arnolfini

    L'Affaire Arnolfini
    Les secrets du tableau de Van Eyck

    Mars, 2016
    Jean-philippe POSTEL
    Daniel PENNAC - Préfacier

     

    Le portrait dit des Époux Arnolfini a été peint par Jan Van Eyck en 1434 : énigmatique, étrangement beau, sans précédent ni équivalent dans l’histoire de la peinture... Cet ouvrage offre un voyage au cœur de ce tableau, qui aimante par sa composition souveraine et suscite l’admiration par sa facture. Touche après touche, l’auteur décrypte les leurres et symboles semés par l’artiste sur sa toile, à l’image d’un roman policier à énigmes. Alors le tableau prend corps, son histoire se tisse de manière évidente et les personnages qui nous regardent dans cette scène immuable prennent vie devant nous...

     


    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter