Tamsyn Muir Le Tombeau scellé

Des personnages attachant.e.s, une intrigue et des constructions narratives sans cesse renouvelées : vous entrerez dans une histoire formidable au worldbuilding novateur, surprenant et totalement addictif !

Avec la sortie de Nona la Neuvième, 3ème tome de cette tétralogie, Le Tombeau Scellé vous fait pénétrer dans un univers macabre, parfois horrifique, avec un humour piquant.

Nona la Neuvième

Le Tombeau scellé 3

Traduit de l'anglais (Nouvelle-Zélande) par Stéphanie Lux
9782330189563
528 pages / 14,5 cm × 24 cm

24,80 €
En librairie le 3 avril 2024

L'INTRIGUE

Mettant en scène une constellation de nécromanciennes en tout genre sur fond de combats à l’épée et d’intrigues funestes, Gideon la Neuvième, épopée inclassable entre fantasy, space opera et horreur, piquante et follement originale, ouvre la tétralogie du Tombeau scellé.

Chaque tome met en avant des personnages de femmes fortes, à la fois audacieuses, dérangées et brillantes, mais déterminées à parvenir à leurs fins.

Dans ce troisième tome, Nona la Neuvième, la cité est assiégée et les zombies sont (presque) de retour. On va alors découvrir la genèse de toute cette histoire orchestrée par Dieu il y a 10 000 ans, mais en attendant, Nona ne songe qu’à une chose : sa fête d’anniversaire…

portrait de Gideon
Gideon Nav, servante de la Neuvième Maison
Cavalière d’Harrowhark Nonagesimus

La Neuvième Maison est la Maison de la Langue Cousue et des Vestales Noires, gardienne du Tombeau Scellé qui renferme le monstre capable d’anéantir Dieu. Cette maison étant détestée par toutes les autres à cause de son obstination bigote et sa fascination morbide, il est donc normal que Gideon cherche à la quitter. « Fuir » serait plutôt le mot, car cette planète poussiéreuse et ses habitants décrépits la retiennent contre sa volonté. Le charisme de Gideon n’a d’égal que ses réparties durant tout les romans, il en faut pour survivre à tout cela ! Elle qui rêverait gentiment de pouvoir étriper lentement mais sûrement Harrowhark, Respectable Fille (et héritière) de la macabre Neuvième Maison... C'est donc tout naturellement qu'elle refusera de devenir la cavalière d’Harrow. Mais… qui a déjà dit non à cette dernière ?

Citation :

« Merde, je m’en sortirais beaucoup mieux avec une épée à deux mains. »

portrait de Harrow
Harrowhark Nonagesimus
Respectable Fille de la Neuvième Maison

Nécromancienne psychotique

Harrow est une jeune femme de 19 ans qui donnerait tout ce qu’elle possède pour sauver l’honneur de sa Maison. Respectable Fille et héritière de la Neuvième Maison, elle  porte un lourd secret qu’elle ne peut révéler à quiconque. Non, en fait, elle a deux lourds secrets. Et Gideon en connaît un… Un de trop. Ses aptitudes à manipuler les os et à fabriquer des squelettes font d’elle à la fois une grande psychopathe et la plus terrible nécromancienne des Neuf Maisons. Mais cela, tout le monde l’ignore encore. Car sa détermination à sauver sa Maison n'a d'égal que son amour inconditionnel pour le monstre que renferme le Tombeau scellé...

Citation :

« Si l'une des autres Maisons apprenait ce que nous avons fait, elle nous anéantirait sans hésiter une seule seconde. »

portrait de Nona
Nona
N’a aucun souvenir de son passé mais ne pense qu’à son anniversaire

Nona est souvent toute souriante, aux longues tresses tombantes et a un tee-shirt préféré, celui avec un hamburger dessus. Elle ressemble à une adorable fillette de neuf ans, prévenante, qui adore les câlins de Camilla, discuter avec Pameledes et balader Noodle, le chien de son institutrice qu’elle nomme l’Ange. Mais sa copine préférée c'est quand même Sauce Piquante... Pourtant, Nona se réveille tous les matins en essayant de rassembler ces souvenirs. Son confident secret ? La gigantesque boule bleue qui flotte dans le ciel et qui semble effrayer toute la population, sauf elle… Allez, plus que quatre jours avant son anniversaire.

Citation :

« Merci. Toi aussi je t’aime, Camilla.
Tu sais qui je suis maintenant ? »

portrait de Dieu
Dieu
En vrai, il s’appelle John

Empereur des Neuf Maisons, Roi Immortel, Nécrolord Suprême, Nécromancien Divin de la Première Maison : ça fait beaucoup de titres pour une seule personne. Dieu est pourtant quelqu’un de simple : il porte une chemise blanche, un pantalon sobre, un petit gilet et distribue à qui veut des biscuits à la cannelle quand il sert le thé. Il a eu une vie mouvementée en dix mille ans, mais il s’en accommode. Les Lycteurs.res sont ses gardes du corps, sa garde rapprochée pour lui permettre de combattre les Monstres de la Résurrection. Oh, oui, il a quelques petits secrets, cela va sans dire.

Citation :

« Harrow, je t’en prie. Ne sois pas si pressée de mourir. »

Making off inédit : les couvertures

par l'artiste Tommy Arnold

La presse en parle :

« L'autrice nous propose un worldbuiding impressionnant et franchement très original. [...] Gideon la Neuvième est un roman assez inclassable, jouant avec de nombreux genres, on navigue entre : la fantasy avec de nombreux duels à l'épée, le space opera car les Neuf Maisons et son Nécrolord forment un empire galactique et l'horreur avec son palais rempli de mystères et d'épreuves plus horribles les unes que les autres. »

BLOG « CHUT MAMAN LIT »

La presse en parle :

« Efficace, Tamsyn Muir installe d'emblée, et en quelques pages, un univers de belle consistance, aussi travaillé que mystérieux. »

Camille Vinau, BIFROST

La presse en parle :

« Tamsyn Muir arrive tour à tour à nous surprendre, à nous angoisser et à nous faire vraiment rire à voix haute lors des 500 pages de l'histoire. On vous prévient juste : ne commencez pas à lire ce livre avant d'aller vous coucher : vous risquez simplement de ne jamais dormir et de continuer à lire Gideon la Neuvième jusque très tard dans la nuit. »

Aurore Gayte, NUMERAMA

La presse en parle :

« Gideon la Neuvième est un agile mélange des genres : science-fiction, meurtre-mystère... [...] L'écriture de Tamsyn Muir est fantastique, la construction du récit habilement développée et les scènes d'action très imagées. »

ID BOOX

La presse en parle :

« Par ses idées et sa plume, elle nous offre un univers sombre, glaçant, gothique, et par moments très horrifique. […] Avec ce premier roman, et ce premier tome, Tamsyn Muir signe un chef-d’œuvre. »

BLOG « NAVIGATRICE DE L'IMAGINAIRE »

Portrait de Tamsyn Muir
L'AUTRICE
TAMSYN MUIR

Tamsyn Muir est néo-zélandaise. Elle vit à Oxford, au Royaume-Uni. Gideon la Neuvième, le premier volume de la tétralogie du Tombeau scellé, s’est vu décerner le Locus Award en 2020.

Question à Tamsyn Muir :

1. L'univers que vous avez créé dans la série Le Tombeau scellé est remarquablement original, mêlant des éléments de science-fiction, de thriller et de thèmes médiévaux dans une seule histoire – et pour un premier roman, qui plus est !
Comment avez-vous développé cet univers unique ?

Sur un bout de papier, pour ainsi dire. Les gens pensent souvent, « Oh, vous devez adorer les nécromanciens, cela doit être un univers sur lequel vous travaillez depuis longtemps », mais la vérité est que j'en ai eu l'idée lors d'un vol en avion très ennuyeux et que j'ai commencé à écrire l'histoire une semaine plus tard. Le concept était plutôt simple, « Deux filles... SE DÉTESTENT », plutôt que la construction élaborée d'un monde magique. Celui-ci s'est développé en fonction de ce dont j'avais besoin pour l'histoire, laquelle est, comme vous le dites, est un mélange de science-fiction, de thriller, d'enquête policière, de mystère et de fantastique... plus une anxiété liée au changement climatique… Ensuite, tout ce que j'avais à faire, c’était de suivre les règles internes du monde une fois que je les avais établies, et tout s’est enchaîné très naturellement. C'est simplement tout ce que j'aime, mélangé dans une grande marmite. J'ai été assez paresseuse.

Question à Tamsyn Muir :

2. Gideon est un personnage captivant avec un charisme immédiat et incroyable.
Comment un tel personnage est-il né ? Vous êtes-vous inspirée d'expériences personnelles, de la vie quotidienne, ou Gideon est-elle purement sortie de votre imagination ?

Gideon serait d'accord pour dire que son charisme est « immédiat et incroyable », bien que je pense que d'autres personnages pourraient voir les choses différemment. Malheureusement (ou heureusement ?), il n'y a pas de Gideon dans la vraie vie : elle est arrivée pleine et entière dès la première phrase. Elle est une réaction narrative à la lourde solennité de la nécromancie et de la Neuvième Maison, quelqu'un qui serait prêt à combattre un mur de briques – elle devait être incroyablement courageuse, au point qu'on ne sait plus si elle est stupide ou surhumaine. Et bien sûr, je voulais écrire sur les filles butch débordantes d’énergie que j'admirais de loin quand j'étais adolescente. De loin parce que j'avais une personnalité horrible et que j'étais très nulle en sport.

Question à Tamsyn Muir :

3. Les lectrices apprécieront et s'identifieront à la pléthore de personnages féminins tout au long de la série.
Était-ce votre intention d'incarner le féminin dans une série fantastique ?

C'est de la paresse encore une fois. La vérité, c’est que la plupart de mes personnages sont des femmes par défaut, je leur donne tous les rôles intéressants et les hommes prennent ce qu'il reste. Ce n'est pas que je n'aime pas mes personnages masculins et que je n'ai pas d'empathie pour eux, c'est juste que j'ai tendance à les négliger davantage.

Question à Tamsyn Muir :

4. Certaines personnes ont déjà lu le troisième volume et attendent avec impatience le quatrième et dernier tome !
Avez-vous commencé l'écriture de cette conclusion avec Alecto ?

Oui, bien qu'Alecto ne soit pas encore terminée (désolée pour mon éditrice qui endure cela depuis longtemps) en raison de maladies et de mon désir que le roman soit parfait. Je sais que tout le monde ne le trouvera pas parfait, mais s’il correspond à ce que je voulais faire à l'origine, alors je pourrai dormir tranquille. Je n'ai jamais fait de concession sur ce que je souhaitais pour aucun de mes livres, sauf que le dernier livre était initialement beaucoup plus long et n'était pas divisé en deux, ce qui, maintenant que j'y pense, est un peu une concession (désolée !). Mes lecteurs, qui sont patients, ont la gentillesse de me laisser écrire le livre comme je le veux et de ne pas me presser pour que je le termine, alors que je suis moi-même impatiente de le finir pour pouvoir écrire d'autres choses aussi ! Je m'excuse d'avance pour Alecto – je ne suis pas sûre que quiconque s'attende au dénouement que je prévois de lui donner à la fin, bien que j'aie planifié toute l'histoire depuis le premier jour. Tout ce que je peux dire, c'est que je me serai énormément amusée !

Le coup de cœur des libraires :

« Mettant en scène une constellation de nécromanciens en tout genre sur fond de combats à l'épée et d'intrigues funestes, Gideon la Neuvième ouvre la tétralogie du Tombeau scellé, épopée inclassable entre fantasy, space opera et horreur, piquante et follement originale. »

Librairie M’Lire

Le coup de cœur des libraires :

« Entre fantasy, science-fiction et horreur, elle [l’autrice] nous livre un univers gothique à l’humour glaçant qui se dévore ! »

Librairie L'Esperluète

Le coup de cœur des libraires :

« Gideon est impertinente : elle récuse un héritage pourtant prestigieux Gideon est bravache : elle aimerait bien massacrer sa famille d'adoption Malgré tout : Gideon est irrésistible ! Un battle royale savoureux. »

 

Librairie Le Divan

Le coup de cœur des libraires :

« Après avoir secoué le monde de la fantasy avec Gideon la Neuvième, récompensé du prix Locus du premier roman en 2020, Tamsyn Muir signe une suite haletante et magistralement déroutante. »

 

Librairie Majo

Le coup de cœur des libraires :

« Leur mission : échapper au Monstre de la Résurrection qui poursuit inlassablement l'Empereur jusqu'aux confins de l'univers... Récit mettant en scène une héroïne non fiable et variation(s) sur l'intrigue de Gideon la Neuvième, cette foisonnante et impressionnante suite déroutera les fans, pour mieux les saisir implacablement à la fin du volume (5 étoiles). »

 

Librairie Le Divan

EXOFICTIONS
Un autre regard sur l'imaginaire

Écoutez l'interview exclusive de Manuel Tricoteaux, éditeur des livres de Tamsyn Muir et directeur éditorial de la collection Exofictions d’Actes Sud.
Podcasts réalisés par Lloyd Chéry dans l'émission C’est plus que de la SF.

Découvrez toute la collection Exofictions en cliquant ici >>

"ALECTO LA NEUVIÈME"

Abonnez-vous à nos communications Actes Sud SF & Imaginaire et soyez informé de la sortie en 2025 du dernier volet de la tétralogie Le Tombeau scellé.

Suivez-nous sur Instagram pour tenter de remporter les premiers volumes de la série !

Traduit de l'anglais (Nouvelle-Zélande) par Stéphanie Lux
9782330189563
528 pages / 14,5 cm × 24 cm

24,80 €
En librairie le 3 avril 2024