MANN, Heinrich | Actes Sud

|

Heinrich MANN

Heinrich Mann (1871-1950), le frère aîné de Thomas Mann, est un nouvelliste, romancier, auteur d'essais à caractère politique et satirique de langue allemande. Après la Grande guerre et l'avènement de la République de Weimar (1918), il publie des essais politiques et ses premières oeuvres littéraires. Devant la montée du nazisme, il quitte l'Allemagne en 1933 et se réfugie dans le sud de la France. Puis, après la défaite française de juin 1940, il s'exile aux Etats-Unis. Auteur prolifique, engagé contre le totalitarisme, Heinrich Mann avait en horreur la complicité de la bourgeoisie avec l'esprit national-socialiste. Après la Seconde guerre mondiale, il est très estimé en RDA mais décède avant de pouvoir prendre la fonction du président de l'Académie allemande des Arts de Berlin-Est. En Allemagne de l'Ouest, son oeuvre a été redécouverte seulement dans les années 1980. Ses romans les plus connus sont Professeur Unrat ou La fin d'un tyran (adapté au cinéma sous le titre L'Ange bleu) ainsi que son immense biographie romanesque de la vie d'Henri IV.

Bibliographie chez Actes Sud

precedent
suivant

 

Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter