AMÉRY, Jean | Actes Sud

|

Jean AMÉRY

Né en 1912 à Vienne (empire austro-hongrois), Jean Améry se réfugie en Belgique en 1938. Arrêté par les Nazis en 1940, il s’échappe du camp de Gurs et entre dans la fraction germanophone de la résistance belge. En 1943, il est arrêté et torturé par la Gestapo avant d’être déporté à Auschwitz en 1944. Après la guerre, Jean Améry revient à Bruxelles et se consacre à une œuvre critique et littéraire de première importance. En 1978, à Salzbourg où il était censé faire une lecture d’un de ses livres, il se suicide dans sa chambre d’hôtel.En dehors des principales œuvres de Jean Améry, Actes Sud a également publié la biographie de l’auteur par Irène Heidelberger-Leonard (2008).

Bibliographie chez Actes Sud

precedent
suivant

 

Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter