CEES NOOTEBOOM

    Nooteboom Cees

     

    Cess Nooteboom, né en 1933 à la Haye, s’impose dès 1955 avec son premier roman Philippe et les autres, à la suite d’un voyage dans le Sud de la France. Nomade impénitent, il quitte la Hollande pour voyager et réalise des reportages de presse. De ses notes, il tire de nombreux récits, mêlant ses impressions à une sorte d’autobiographie fragmentée. Poète, romancier, essayiste et critique, Cees Nooteboom est aussi traducteur de l’anglais et de l’espagnol. De renommée internationale, son œuvre a été traduite dans plus de vingt pays et a obtenu de nombreux prix littéraires, dont le Prix Aristeion ou le Prix des Lettres néerlandaises en 2009.
    En France, son œuvre est publiée par Actes Sud : Désir d’Espagne (1993) ; Le Jour des morts (2001) ; Hôtel nomade (2003) ; Tumbas (2009) ; Lettres à Poséidon (2013). Cees Nooteboom vit entre Minorque et Amsterdam, quand il n’est pas en voyage.

     

    « Pour moi la seule force qui nous permet d’endurer notre condition sur terre entre nos deux absences infinies, c’est le pouvoir de l’imagination. »

     

     

     

    J’avais bien mille vies et je n’en ai pris qu’une

     

    J'avais bien mille vies et je n'en ai pris qu'une

    Textes choisis et présentés par Rüdiger Safranski // Traduits de l’allemand et du néerlandais par Philippe Noble

     

    Ce livre est une promenade intellectuelle et esthétique au fil de l’œuvre de Cees Nooteboom, un précipité de ses textes les plus remarquables, qui se livre comme autant d’invitations à découvrir les voyages, romans et essais de cet amoureux des horizons lointains.

    Rüdiger Safranski, philosophe et écrivain allemand, a composé en 2008 cette magnifique anthologie thématique. On y retrouve tous les grands thèmes de l’écrivain : le temps, l’Histoire, le voyage, l’art et l’espace du regard, et la lecture pénétrante d’un philosophe qui discerne au-delà des mots de l’auteur une authentique interrogation métaphysique sur le réel, l’imaginaire, l’être et le non-être.

     

    Lire un extrait

     

     

    Avant-propos

     


    Fulgurances


    Images


    Portraits et Caractères


    Pourquoi voyager ?


    Lieux et Chemins


    Temps et Heures


    L’Imagination, la Mémoire


    Écrire


    Lire


    Aimer

     

     

    Note de l’éditeur allemand

    Postface à l’édition française

    Index des sources

    Chronologie

     

     


     

    Le Visage de l'œil

     

    Le Visage de l'œil

    Poèmes traduits du néerlandais par Philippe Noble

     

    Le voyageur au regard aigu, le romancier ou le nouvelliste subtil, l’essayiste féru d’art et d’histoire : ces figures de l’écrivain Cees Nooteboom nous sont familières. Mais la tonalité qui relie chez lui des genres si différents est une écriture reconnaissable entre toutes, rythmée, audacieuse, parcourue d’images étonnantes et de fulgurances. En un mot, une écriture de poète.


    À l’aube de la neuvième décennie de ce grand écrivain, nous avons choisi de publier cet ample recueil telle une traversée de son œuvre poétique des années 1960 à nos jours. Ainsi nous est-il offert de redécouvrir encore et toujours cet infatigable voyageur de l’âme à travers ce pan, inédit en français, du travail de toute une vie.

     

    Lire un extrait

     

     

    ARBRE

    Sois moi, deviens moi
    pour une fois dans le tourbillon de ta vie.
    Il vient de deux continents
    le vent qui s'attarde à voltiger ici
    et danse avec moi comme un homme.

    Je n'ai pas d'âme,
    je suis mon âme.
    Dans la parole de ma perpétuelle pensée
    je vente, j'évente et je chuchote,
    arbre exemplaire
    à la langue d'un seul mot.

    Ce ne sont pas les moines
    qui ne font que chanter parmi les hommes,
    ici c'est moi qui sans bouger attends
    et souffre pour les péchés du monde
    dans mon innocente,
    mon unique
    forme.

     

     

    precedent
    suivant

    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter