fbpx Un bon féministe | Actes Sud Aller au contenu principal

Un bon féministe



La révolution féministe sera violente ou ne sera pas…
Prenant conscience des combats encore nombreux à mener pour une égalité des sexes, "l’allié" décide de passer à l’attaque. Le prix à payer ? Devenir l’homme qui déteste le plus la femme qu’il aime.

janvier, 2021
12.50 x 19.50 cm
256 pages

Margot NGUYEN BÉRAUD

ISBN : 978-2-330-14460-9
Prix indicatif : 22.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Iván Repila navigue avec une habileté certaine en terrain miné, toujours sur la crête entre bon et mauvais goût.

LA VIE

Roman satirique et politique, drolatique et érudit, provocateur et sincère, Un bon féministe devrait figurer sur la pile à lire de toute personne s'intéressant aux questions de genre.

MIDI LIBRE

Repila a tout lu, disséqué et compulsé des écrits féministes et masculinistes de notre temps. Il nous en offre un cocktail assez brutal et enivrant. Aucune raison de s’en priver.

USBEK & RICA

Ce roman c’est la rencontre entre un récit à la Margaret Atwood pour La servante écarlate et la plume trash de Fab Caro.

Anne-Sophie Delcour, RTBF - "SUPERCHERIE"

Un homme qui écrit sur le féminisme, c’est rare. Encore plus si ce n'est pas pour le critiquer.

LE VIF L'EXPRESS

Un bon féministe est donc une poupée russe littéraire. On retrouve un peu de politique, un peu de sociologie, du trash et de l’humour noir, beaucoup de dystopie ainsi qu’un peu de romance tragique. Et le moment passé en compagnie de ce maelström est fort agréable !

LE SURICATE MAGAZINE

Iván Repila tire de cette idée une comédie satirique réussie, (…) assez maligne pour se moquer de tout le monde, sans s’écrouler dans la thèse ou la leçon de morale.

L'INCORRECT

Ce texte, d’une rare intelligence, aborde le féminisme d’une manière inédite puisqu’il est à la fois drôle et sérieux, nous signalant au passage nos contradictions éthiques, secouant ainsi nos certitudes. Grinçant et brillant !

LE NOUVELLISTE SUISSE

La guérilla entre féministes et masculinistes va crescendo, entraînant ce roman à suspense d’Iván Repila dans une dystopie grinçante. (...) Ce roman drôle et plus profond que prévu, l’embarquant vers un scénario futuriste tellement plausible dans son sinistre bilan que le lecteur – la lectrice, surtout – préférera n’y voir qu’une pure fantaisie.

Camille Laurens, LE MONDE DES LIVRES

Un roman intéressant et subtil qui ne cherche pas à simplifier les idées en opposant stérilement hommes et femmes, mais qui pose, sans forcément y apporter de réponse tant le sujet est vaste et encore parfois inexploré, les questions cruciales de l’égalité homme-femme.

BLOG EN LISANT EN ÉCRIVANT

Convoquant Twitter, la sociologie, la politique et la force, Un bon féministe dégage d’innombrables zones d’ombres dans lesquelles le lecteur livré à lui-même imagine souvent le pire, plus rarement le meilleur, mais se questionne. La marque de fabrique de Repila : induire, inoculer !

LE MATRICULE DES ANGES

Le pro-féminisme sera-t-il « la révolution finale pour construire un monde juste, égalitaire et écologiste » ? Iván Repila l’avoue : c’est la seule utopie en laquelle il croit… Et nous, on a envie d’y croire avec lui.

COSMOPOLITAIN

Du même auteur

Dans la même collection