Aller au contenu principal

Sosies suivi de Je préférerais mieux pas



Sosies : Momo et Bernie, deux voisins habitant le même immeuble, exercent la profession de sosies. Sur le plan professionnel, Momo traverse une mauvaise passe : son personnage de Serge Gainsbourg séduit de moins en moins et il refuse de suivre les conseils de Biche, son épouse, qui lui conseille de changer de chanteur. Sur le plan personnel, il doit avouer à son fi ls, Jean-Jean, que celui-ci a été adopté. De son côté, Bernie (alias Little Johnny Rock) fait salle comble dans les bars et discothèques de la ville. À la sortie d’un show, il croise la route de Kate, jeune fille paumée et en difficulté fi nancière. Croyant à la vie de château et devant le succès fulgurant de Bernie, elle décide d’embrasser la carrière de sosie. Désormais, elle sera France Gall.

À force de jouer la vie des autres, ces personnages arriveront-ils enfin à donner un sens à la leur et à savoir qui ils sont vraiment ?

Je préférerais mieux pas : À l’instar de Bartleby, héros éponyme du roman de Melville, qui refuse de céder aux injonctions de son patron, les personnages de ces six saynètes refusent d’obéir aux ordres qu’on leur donne : un déménageur, ancien chômeur, refuse de saisir à la demande des huissiers les meubles d’un locataire qui connaît un retard de loyer, un salarié refuse de se rendre dans le bureau de sa responsable par peur d’attouchements…

Grâce à un humour corrosif et au cynisme qu’on lui connaît, Rémi De Vos attire notre attention sur toutes les absurdités de notre époque.

juin, 2020
15.00 x 20.50 cm
144 pages


ISBN : 978-2-330-13618-5
Prix indicatif : 16.00€



Où trouver ce livre ?

Cette pièce de Rémi De Vos, auteur des remarquables Alpenstock et Madame, au style franc du collier, aux répliques drôles et crissantes, va « relancer » la saison du Théâtre des Halles, à Avignon. Le texte, suivi de Je préférerais mieux pas, vient également d'être publié chez Actes Sud-Papiers.

Raphaël Morata, POINT DE VUE

Un nouveau recueil de pièces de Rémi De Vos, c'est un peu comme un nouvel album de Bruce Springsteen. Vous ouvrez le premier comme vous insérez le CD dans le lecteur pour le second en toute confiance. Vous savez d'avance que vous ne serez pas déçu. Vous savez également que vous retrouverez tous les ingrédients qui ont fait leur succès respectif. (…) Une nouvelle fois, De Vos, grâce à son humour corrosif, à une certaine forme de cynisme et de lucidité désabusée, grâce à son théâtre souvent délicieusement absurde, De Vos va nous tendre un miroir finalement très peu déformant. (…) Oui, De Vos est un sociologue de nos absurdités ordinaires.

On l'aura compris, le De Vos 2020 est une nouvelle excellente cuvée !

Yves Poey, DE LA COUR AU JARDIN