Aller au contenu principal

L'Enfant sans nom



Un porcher trouve dans un paquet abandonné un bébé au pied meurtri. Un corps enflé à consoler, à réchauffer. L'enfant sans nom, boiteux, élevé avec les cochons, subit les constantes moqueries et comptines blessantes des autres. Lorsque Ella, son unique protectrice, meurt, il est contraint de partir. En chemin, il traverse le champ d'un laboureur : ils se battent à mort. Œdipe continue sa route, le chœur l'incite à affronter "la Chienne" qui chantonne une ritournelle énigmatique. Il a délivré un peuple, il en devient le roi... jusqu'à ce que la peste frappe à nouveau. La révélation de la vérité est un déchirement. Les yeux crevés, Œdipe n'aspire plus qu'à disparaître, près du petit bois où est morte Ella, son premier amour.
A partir de l'intrigue de Sophocle, une fable poétique sur la différence et sur la fatalité de la violence des rapports humains. Un récit initiatique où l'enfance d'Œdipe, toujours ballotté au gré du sort, a un rôle fondamental.

Eugène Durif, après des études de philosophie, fut un temps journaliste. Il écrit aussi de la poésie, des récits, du théâtre, des nouvelles et romans ainsi que des textes pour la radio. Il compte aujourd'hui plus d'une vingtaine de pièces, la plupart éditées par Actes Sud-Papiers. Il fonde en 1994, dans le Limousin, la compagnie L'Envers du décor, qu'il anime maintenant avec Karelle Prugnaud. Il lui arrive d'être comédien. Il participe à de nombreuses activités de formation et contribue à des travaux dramaturgiques pour divers metteurs en scène, dont Patrick Pineau (Peer Gynt d'Ibsen, Festival d Avignon 2004).

octobre, 2006
15.00 x 20.50 cm
48 pages


ISBN : 978-2-7427-6293-4
Prix indicatif : 8.70€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique