Aller au contenu principal

Manières d'être vivant

Sous-titre
Enquêtes sur la vie à travers nous


Alain DAMASIOPostfacier

Imaginez cette fable : une espèce fait sécession. Elle déclare que les dix millions d’autres espèces de la Terre, ses parentes, sont de la “nature”. À savoir : non pas des êtres mais des choses, non pas des acteurs mais le décor, des ressources à portée de main. Une espèce d’un côté, dix millions de l’autre, et pourtant une seule famille, un seul monde. Cette fiction est notre héritage. Sa violence a contribué aux bouleversements écologiques. C’est pourquoi nous avons une bataille culturelle à mener quant à l'importance à restituer au vivant. Ce livre entend y jeter ses forces. En partant pister les animaux sur le terrain, et les idées que nous nous faisons d’eux dans la forêt des savoirs. Peut-on apprendre à se sentir vivants, à s’aimer comme vivants ? Comment imaginer une politique des interdépendances, qui allie la cohabitation avec des altérités, à la lutte contre ce qui détruit le tissu du vivant ? Il s’agit de refaire connaissance : approcher les habitants de la Terre, humains compris, comme dix millions de manières d’être vivant.

février, 2020
11.50 x 21.70 cm
336 pages


ISBN : 978-2-330-12973-6
Prix indicatif : 22.00€



Où trouver ce livre ?

Manières d’être vivant est un essai en tout point extraordinaire. Le philosophe Baptiste Morizot, figure montante de la pensée écologique, y bouleverse les cadres d’interprétation habituels de l’érosion de la biodiversité et invite à reprendre langue avec le vivant non-humain qui nous entoure.

Mathieu Dejean, LES INROCKUPTIBLES

Face à la disparition vertigineuse du vivant, le philosophe Baptiste Morizot nous invite à repenser urgemment notre rapport à la biodiversité. Retrouver notre capacité d'émerveillement, ressentir le vivant qui nous entoure pour redéfinir notre place sur cette planète avec humilité et empathie. 

Anne-Cécile Bras, RFI - C'EST PAS DU VET

ll mène une bataille culturelle pour repenser la cohabitation entre l’homme et l’animal, l’un des grands enjeux du 21e siècle. 

Mathieu Vidard, FRANCE INTER - LA TERRE AU CARRÉ

Dans ce livre, il appelle à considérer le monde vivant dans son ensemble, à en saisir l’intelligence. Une expérience du sensible, émancipatrice qui commence peut-être ici, à la lecture de ce livre. 

Olivia Gesbert, FRANCE CULTURE - LA GRANDE TABLE

Voilà un ouvrage roboratif et spinoziste, plein de sel, de vie et de joie, et, ce qui ne gâte rien, superbement écrit. Ah, quel délice ! 

Jean-Luc Porquet, LE CANARD ENCHAÎNÉ

Du même auteur

Dans la même collection