Aller au contenu principal

Extensions du domaine du don

Sous-titre
Demander-donner-recevoir-rendre


Extensions du domaine du don rassemble et synthétise la plupart des fils patiemment tissés par Alain Caillé et ses amis du Mouvement anti-utilitariste en science sociale (MAUSS) depuis près de quarante ans. Longtemps le MAUSS s’est limité à critiquer la montée en puissance de l’économisme et à lui opposer les leçons qu’il est possible de tirer d’un paradigme puissant — celui du don —, issu d’un ouvrage méconnu du grand public qui a nourri la réflexion de nombreux intellectuels et chercheurs, l’Essai sur le don de l’anthropologue Marcel Mauss (1925).

Œuvre extraordinairement pertinente qui montre que l’homme n’a pas toujours été “un animal économique doublé d’une machine à calculer” : les sociétés premières ne s’organisaient pas selon les principes du marché, mais selon la “triple obligation de donner, recevoir et rendre”. Ce paradigme n’a rien à voir avec ce qu’on entend le plus souvent par “don” — geste désintéressé, proche de la charité ou du sacrifice. “Le don, explique Alain Caillé, est un acte chargé d’ambivalence, désintéressé en un sens, mais tout autant intéressé, à la fois libre et obligé.”

Cette triple obligation régit en réalité l’essentiel de nos rapports aux autres. Et il faut dès à présent l’universaliser pour jeter les bases d’une véritable philosophie politique alternative, qui permettra de dépasser le néolibéralisme et la vision économiciste des sujets humains. Extensions du domaine du don montre à quel point il est éclairant d’étendre l’approche par le don à tous les secteurs de la vie sociale : le jeu, le care, le rapport à la nature, les relations internationales, le sport, l’art, la consommation, les psychothérapies, la religion, la question du pouvoir, etc.

septembre, 2019
14.50 x 24.00 cm
336 pages


ISBN : 978-2-330-12090-0
Prix indicatif : 22.80€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Ce livre est un manifeste [...] Il nous "intime" d’aller vers l’autre, de lui tendre la main pour mieux donner, sans nécessairement recevoir ou récupérer [...] Extensions du domaine du don est une réflexion sur la notion du don de soi et sur sa portée dans des domaines variés tels que les soins, les sports, les arts, la quête spirituelle et religieuse, l'engagement politique ainsi que les comportements entre salariés et managers.

Laure Adler, France Inter "L’Heure bleue"

Ce livre vient couronner de longues années de travail et d’engagement scientifique, étique, politique au sens large, autour du don.

Sylvain Bourmeau, France Culture, "La Suite dans les Idées"

Alain Caillé a énormément participé à la redécouverte des travaux du "père de l’anthropologie" Marcel Mauss. Avec Extensions du domaine du don, il fait le point sur presque quatre décennies de recherches. [...] Derrière le don, l’intellectuel perçoit la fondamentale "lutte de et pour la reconnaissance", essentielle dans tous les rapports sociaux. A travers elle, Alain Caillé propose une relecture des paradigmes sociologiques, qui dépasse l’opposition traditionnelle "entre individualisme et holisme".

Kevin Boucaud-Victoire, Marianne

Depuis des dizaines années, Alain Caillé valorise, explore et prolonge le travail de Mauss. Cet ouvrage, synthèse de ses travaux antérieurs, élargit la perspective.

Philosophie Magazine

L’auteur pousse plus loin qu’il ne l’avait jamais fait l’application du concept de don dans tous les recoins de la société pour en démontrer l'opérationnalité. Car, au-delà des rapports sociaux immédiats, la conception maussienne du don, assure-t-il, nous fait mieux comprendre notre rapport au futur, à la nature, au travail créatif ou encore à la croyance, à la religion et au pouvoir.

Antoine Reverchon, Le Monde

Du même auteur