fbpx The Sinner | Actes Sud Aller au contenu principal

The Sinner


Cora Bender et son mari Gereon ont décidé de profiter de cette belle journée ensoleillée pour pique-niquer au bord d’un lac.

Assise sur sa serviette de plage, Cora est en train de couper une pomme pour son petit garçon. Devant eux, des jeunes gens rient et s’amusent en écoutant de la musique. Soudain, elle se lève, se dirige vers le groupe et poignarde l’un des hommes à plusieurs reprises.

La police est dépêchée sur les lieux, mais il n’y a aucun doute possible, Cora a avoué son crime et des dizaines de témoins affirment l’avoir vue tuer le jeune homme. Pourtant, le commissaire Rudolf Grovian, chargé de l’affaire, refuse de boucler si facilement le dossier. Il veut comprendre ce qui a poussé une jeune femme, a priori sans histoire, à commettre un tel geste.

Commence alors une plongée vertigineuse et fascinante dans l’âme tourmentée de Cora et dans le sombre passé d’une famille tout entière tournée vers sa jeune sœur atteinte d’une maladie rare.

novembre, 2019
14.50 x 22.50 cm
368 pages

Langue : allemand
Jacqueline CHAMBON

ISBN : 978-2-330-12831-9
Prix indicatif : 23.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Petra Hammesfahr mène impeccablement sa barque. […] On pense à Minette Walters, as britannique du roman noir psychologique – cette façon de répandre le poison en sorcière terre à terre. Les êtres fracturés se bétonnent comme ils peuvent, et un jour tout implose-explose, souvent pour un motif a priori anecdotique comme un air de chanson. [...] The Sinner s’organise classiquement, en faisant alterner un récit descriptif (les auditions de Cora Bender par la police) et celui de l’intérieur, par Cora Bender. Et ce que raconte Cora Bender, tout en menant parallèlement la police en bateau, n’est pas piqué des hannetons : une enfance-enfer où se mêlent religion, sexe, handicap, une mère ultrabigote, un père châtré, une sœur cadette condamnée dès la naissance, « moineau » mais à potentiel d’oiseau de proie. C’est un des aspects les plus réussis du livre, cette salve contre le politiquement correct, la bien-pensance commode et infantilisante. Et Petra Hammesfahr y va franco, touille le cambouis du malaise en master cheffe.

Sabrina Champenois, Libération.fr

Un polar glaçant, perturbant et hautement addictif.

Xavier Leherpeur, France Inter, "Une heure en séries"

Un roman palpitant. Le livre est encore plus addictif que la série…

Kathleen Wuyard, Flair.be

Nous entraînant dans le passé trouble de Cora, de son enfance dans une famille utltra-religieuse aux côtés d’une sœur gravement malade à sa jeunesse hantée par un traumatisme enfoui, ce livre explore la question passionnante de la violence d’une femme qui se force à la normalité jusqu’à l’éclatement fatal. Un conseil : méfiez-vous de l’eau qui dort !

Clémentine Goldszal, ELLE

Petra Hammesfahr nous invite dans la psyché d’une tueuse avec une finesse psychologique et une apparente froideur qui ne sont pas sans évoquer la grande Patricia Highsmith.

Hubert Prolongeau, Le Nouveau Magazine Littéraire

Du même auteur